Interagir

Vous pouvez ici échanger et débattre avec les autres membres de ThéoDom sur différents sujets qui vous posent question. Vous pouvez aussi "amener" vos questions pour les dominicains ! AMEN !

  • Chalem

    Est ce que l'Église Catholique accepte d'autre religions, comme le buddhiste
    par exemple, nous avons des groupes de gens de différentes religions qui
    prient pour des malades, pour moi il n'y a qu'un seul Dieu, qu'on lui donne
    un autre nom dans une autre religion pour moi c'est toujours Dieu, Buddha
    n'est pas Dieu mais un sain homme, on le prie comme nous prions nos propres
    saints, ma copine a demandé une prière pour son mari qui est très malade, elle
    a peur de ces différents religion qui prient pour son mari, Est ce que l'église
    devient un peu plus ouverte sur ce sujet.
    Merci.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Gen

    J'aurai juste voulu connaître les bonnes réponses

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • GEN

      Je n'ai pas donné cette réponse; d'ailleurs je n'ai rien formulé encore!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Christelle

      Colonne "dogme" : 1° L'Assomption de la Vierge - 2° Le Christ reviendra dans la gloire - 3°Dieu : 3 Personnes et 1 nature

      Colonne "opinions théologiques": 1° Les animaux ressusciteront - 2° Les enfants morts sans baptême vont aux Limbes - 3° La Vierge est morte - 4° Dieu serait devenu homme même si l'homme n'avait pas péché

      Colonne "pas très catholique" : 1° Dieu a créé le Fils - 2° Le pape ne peut pas faire d'erreurs - 3° Réincarnation après la mort

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Sylvie

    Désolée, ça marche! je n'avais mis qu'une réponse à chaque image.
    A bientôt!

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Sylvie

    Bonjour et merci!

    Il semble que le jeu sur les dogmes ne fonctionne pas. Les résultats ne sont pas validés. Courage fraternel! Sylvie

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Christelle

    Bonjour,

    Ayant beaucoup apprécié la vidéo de Frère Grégoire Laurent-Huyghues-Beaufond, je ne peux résister à la tentation de partager sa transcription. J'espère ne pas avoir fait trop d'erreurs.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Christelle

      Lire la Bible, c’est bien, mais il y a différentes manières de le faire. Ou vous êtes plutôt archéologue ou littéraire ? Plutôt exégèse historique ou interprétation spirituelle ?

      DISPUTATIO : QUEL LECTEUR DE LA BIBLE ETES-VOUS ?

      L’exégèse historique, c’est comme faire des fouilles archéologiques. Ça permet de voir par quelles couches, par quelles strates progressives le texte s’est historiquement constitué. Prenons un exemple avec le prophète Isaïe dans l’Ancien Testament : certains passages du livre d’Isaïe évoquent un Roi glorieux, un Prince de paix. Les spécialistes en ont conclu que ce passage datait sans doute d’une époque où il y avait encore un roi à Jérusalem où l’on attendait la naissance de son fils qu’on célébrait comme Prince de paix. (« Merveilleux – Conseiller, Dieu -Fort, Père à jamais, Prince de la paix. » Isaïe 9.5)

      En revanche, d’autres passages sont beaucoup plus sombres et douloureux : ils évoquent le peuple loin de sa terre, en exil à Babylone après la disparition du royaume (« La terre se brise » Isaïe 24:19 ; « mon peuple sera déporté » Isaïe 5 :13 ; « L’élite mourra de faim et la masse se desséchera de soif » Isaïe 5 :13). Et à ce moment-là, les prophéties ne parlent plus d’un Roi de gloire mais d’un Serviteur souffrant blessé à mort par les péchés du peuple (« voici mon serviteur que je soutiens, » Isaïe 42:1)

      Je ne vois pas de couches, de strates. L’exégèse historique, c’est un peu comme si au lieu de lire le livre qui sort de chez l’imprimeur, tu t’intéressais au brouillon, au différents manuscrits, aux différentes versions du livre avant que l’écrivain ait mis le point final. Alors qu’avec une lecture spirituelle et littéraire de la Bible, je prends la Bible comme un tout achevé, cohérent, unifié. Je crois que Dieu inspire chacun des auteurs, et toute la Bible comme un tout achevé. Et je crois aussi que Jésus-Christ est celui dont me parle toute la Bible. Si l’on prend l’exemple d’Isaïe que tu évoquais, à ce moment-là, on voit que les prophéties du roi glorieux me parle de Jésus en sa résurrection (« Il y aura une souveraineté étendue et une paix sans fin pour le trône de David et pour sa royauté. » Ésaïe 9:6), tandis que les prophéties du serviteur souffrant me parle de Jésus en sa Passion. « Il était méprisé, laissé de côté par les hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, » Isaïe 53:3) Mais ce n’est pas, ou l’un ou l’autre, c’est, et l’un et l’autre.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
    • Christelle

      Je te répondrai, avec la lecture spirituelle, que le risque c’est de faire une lecture, ou complètement fondamentaliste, ou complètement suggestive. Un exemple avec le livre de Josué qui raconte l’installation du peuple hébreu en terre promise après la sortie d’Egypte. D’après le livre de Josué, la conquête de la terre promise a été une conquête militaire violente, avec extermination de tous les peuples étrangers qui habitaient sur place. (« Quant à la ville, ils l’incendièrent ainsi que tout ce qui s’y trouvait, sauf l’argent, » Josué 6 :24) Or l’étude archéologique et historique montre que les choses ne ce sont pas passées de cette manière, et que des étrangers ont subsisté sur place, pacifiquement, avec le peuple hébreu. Ça permet de comprendre que le livre de Josué est un programme utopique politique pour défendre l’identité du peuple, mais si l’on fait une lecture spirituelle sans le détour par l’histoire, soit on risque de penser qu’il s’agit d’un programme social et politique à appliquer tel quel « éliminons ceux qui ne sont pas comme nous «, soit on en fait une lecture spirituelle, et on dit que c’est une image de combat contre les forces du mal, mais ce n’est pas exactement ce que le texte dit.

      L’idéal, c’est une lecture qui soit à la fois historique et littéraire, ce qu’on appelle la lecture canonique. Lire le canon des Ecriture, c’est-à-dire l’ensemble des livres qui composent la Bible, c’est la lire comme un tout achevé en sachant et en montrant par quelles étapes elles s’est peu à peu constituée et transmise jusqu’à nous.

      Dans une perspective chrétienne, lire le canon des Ecritures, c’est croire que Jésus est la clé de lecture de toutes les Ecritures, que c’est lui qui en donne le sens ultime.

      AMEN

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Patrick Honoré

    Comment exprimer ce que je pense des dogmes à l'intérieur de l'église catholique ?
    La première des choses qui me vient à l'esprit, Dieu est éternel. L'homme sur terre est de passage et ce passage est d'une durée relativement limité. Il ne permet pas d'approfondir tous les connaissances auxquelles nous sommes affronter. Les dogmes, étudiés par les Péres de l'église catholique font partis des connaissances que j'accepte. Pourtant j'ai du mal à accepter "la résurrection de la chair...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • ange

    je ne comprend pas la résurrection

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Christelle

      Bonjour, je voudrais vous faire partager ce texte que j'ai eu la joie de lire sur ndml.fr/open-bible :

      Aujourd'hui nous allons répondre à la question : Pourquoi Jésus est appelé à plusieurs reprises dans le Nouveau Testament « le Premier ressuscité des morts » alors que d'autres sont ressuscités avant Lui ?

      C'est vrai, dans l'Ancien Testament par exemple, on voit Elie et Elisée ressusciter des enfants et puis dans le Nouveau testament on voit Jésus ressusciter la fille de Jaïre (Matthieu 5, 21-42), le jeune homme de Naïm (Luc 7, 11-17) sans oublier Lazare (Jean 11). Alors pourquoi Jésus est-il appelé le « premier ressuscité des morts » s'il y a eu d'autres résurrections avant Lui ?

      Hé bien tout simplement parce que la résurrection de Jésus n'est pas la même ! Jésus ne ressuscite pas à une vie terrestre mais à une vie divine! Il ne ressuscite pas avec un corps terrestre mais avec un corps glorieux, c'est à dire un corps parfait qui n'est plus soumis aux souffrances, à l'espace et au temps ! Il peut donc se rendre présent où il veut quand il veut et sous l'apparence qu'il veut ! C'est pour ça d'ailleurs que certains disciples ne le reconnaîtrons pas tout de suite ! Rappelez vous Marie Madeleine, elle le prend pour le jardinier et les disciples d’Emmaüs ne le reconnaissent qu'à la fraction du pain. Et puis surtout, Jésus n'est plus soumis à la mort ! Alors que pour les autres résurrections, avant Lui, les personnes sont revenues à la vie, certes, mais à une vie terrestre et ordinaire avec leur corps terrestre et elles sont par la suite de nouveaux mortes. Elles ont en fait obtenu quelques années de sursis, ce sont des miraculés qui sont des signes visibles pour le monde de la Puissance de Dieu, cette puissance de Vie !

      En conclusion: On peut donc dire que Jésus est le premier ressuscité des morts avec un corps glorieux et le premier à être entré au Ciel avec un corps glorieux ! Et vous savez la Vierge Marie le vivra ensuite et nous mêmes nous sommes appelés à le vivre à la fin du monde, en recevant ce corps glorieux lors de la résurrection de la chair, pour peu bien sûr que nous mettions notre foi en Jésus !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Christelle

      = Ressources =

      - 1 Corinthiens 15, 20 : « Mais non ! le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis. »

      - Actes 26, 23 : « Le Christ, exposé à la souffrance et premier ressuscité d’entre les morts, devait annoncer la lumière à notre peuple et aux nations. »

      - Matthieu 5, 21-42 : Résurrection de la fille de Jaïre

      - Luc 7, 11-17 : Résurrection du fils de la veuve de Naïm

      - Jean 11 : Résurrection de Lazare

      - 1 Corinthiens 15, 40-45 : « Il y a des corps célestes et des corps terrestres, mais autre est l’éclat des célestes, autre celui des terrestres ; autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, autre l’éclat des étoiles ; et chaque étoile a même un éclat différent. Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ; ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ; ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel ; car s’il existe un corps physique, il existe aussi un corps spirituel. L’Écriture dit : Le premier homme, Adam, devint un être vivant ; le dernier Adam – le Christ – est devenu l’être spirituel qui donne la vie. »

      - Jean 20, 14-16 : « Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. » Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître. »

      - Luc 24, 30-31 : « Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. »

      - Catéchisme de l’Église catholique :

      645 Jésus ressuscité établit avec ses disciples des rapports directs, à travers le toucher (cf. Lc 24, 39 ; Jn 20, 27) et le partage du repas (cf. Lc 24, 30. 41-43 ; Jn 21, 9. 13-15). Il les invite par là à reconnaître qu’il n’est pas un esprit (cf. Lc 24, 39) mais surtout à constater que le corps ressuscité avec lequel il se présente à eux est le même qui a été martyrisé et crucifié puisqu’il porte encore les traces de sa passion (cf. Lc 24, 40 ; Jn 20, 20. 27). Ce corps authentique et réel possède pourtant en même temps les propriétés nouvelles d’un corps glorieux : il n’est plus situé dans l’espace et le temps, mais peut se rendre présent à sa guise où et quand il veut (cf. Mt 28, 9. 16-17 ; Lc 24, 15. 36 ; Jn 20, 14. 19. 26 ; 21, 4) car son humanité ne peut plus être retenue sur terre et n’appartient plus qu’au domaine divin du Père (cf. Jn 20, 17). Pour cette raison aussi Jésus ressuscité est souverainement libre d’apparaître comme il veut : sous l’apparence d’un jardinier (cf. Jn 20, 14-15) ou " sous d’autres traits " (Mc 16, 12) que ceux qui étaient familiers aux disciples, et cela pour susciter leur foi (cf. Jn 20, 14. 16 ; 21, 4. 7).

      646 La Résurrection du Christ ne fut pas un retour à la vie terrestre, comme ce fut le cas pour les résurrections qu’il avait accomplies avant Pâques : la fille de Jaïre, le jeune de Naïm, Lazare. Ces faits étaient des événements miraculeux, mais les personnes miraculées retrouvaient, par le pouvoir de Jésus, une vie terrestre " ordinaire ". A un certain moment, ils mourront de nouveau. La Résurrection du Christ est essentiellement différente. Dans son corps ressuscité, il passe de l’état de mort à une autre vie au-delà du temps et de l’espace. Le corps de Jésus est, dans la Résurrection, rempli de la puissance du Saint-Esprit ; il participe à la vie divine dans l’état de sa gloire, si bien que S. Paul peut dire du Christ qu’il est " l’homme céleste " (cf. 1 Co 15, 35-50).

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • ange

    resurrection de lazar

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • ange

    la resurection

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Martine

    Bonjour. Concernant le retour du christ (apostasie ) pourquoi est il écrit dans la bible "je serai avec vous jusqu'à la fin des temps ". Donc le christ est toujours là ? Merci de m éclairer. Martine 64 ans

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • RO

      Bonjour, d'abord une rectification. retour du Christ c'est : parousie et non apostasie qui veut dire le refus de croire.
      En effet Christ est venu (Noël), il vient (Eucharistie) et il reviendra dans la gloire : la parousie. Cette dernière venue c'est le jugement dernier, le jour où l'âme et le corps seront de nouveau réunis devant Dieu pour le jugement final soit pour la vie éternelle dans la gloire de Dieu, soit pour la damnation éternel qu'on appelle la" seconde mort" qu'il faut à tout pris éviter.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Cedric

    Le forum n'est pas très agréable à utiliser, serait-il possible d'envisager, outre le classement en thème, de pouvoir mettre un titre à une intervention et de pouvoir ainsi créer de véritables discussions?
    PS: je sais que cela ne concerne pas les solutions et exercices, mais je ne me voyais pas mettre cette question dans Bible, Dogme ou Morale...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • BerneBerne

    Comment peut-on "mesurer" l'inspiration divine de la Bible ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Cedric

      Si on voulait "mesurer" l'inspiration divine, cela voudrait dire qu'on devrait pouvoir mettre des "degrés d'inspiration" aux différents livres, voire versets. Il me semble qu'on ne peut pas dire que chaque mot de la Bible est inspiré par Dieu, mais que la Bible dans son ensemble est inspirée par Dieu. Je trouve d'ailleurs que cette nuance est bien décrite dans la vidéo de Fr. Grégoire sur "Dieu a-t-il écrit la Bible?" et sur "Quel lecteur de la Bible êtes-vous?". Il est, je pense, important de conserver l'unité biblique, en tant qu'instrument de Révélation, et ainsi également en terme d'unité d'inspiration. On parle de "La Révélation" de Dieu aux hommes, celle-ci se fait de plusieurs manières, mais elle est toujours un seul et unique mouvement de Dieu vers les humains.
      Ainsi, j'ai l'impression qu'une mesure de l'inspiration divine (qu'elle soit dans la Bible en général, la Création, la vie des Saints, la proclamation des dogmes, etc.) nuirait à une approche d'ensemble et nous laisserait croire à des degrés de perfection de la Révélation, ce qui ne peut évidemment pas être le cas puisque Dieu, qui choisit de se révéler et se révèle Lui-même, est Perfection.
      Par contre, si l'inspiration est totale et non mesurable, il faut bien faire attention au fait qu'on ne peut pas dire que l'humain saisit l'entier de cette inspiration: chacun qui lit la Bible ne saisit qu'une infime partie du message et de la Révélation.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Benoît

    Chers Frères,

    Qu'est ce que l'infaillibilité pontificale ? son fondement ? son domaine ?

    Fraternellement,

    Benoît

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Christelle

    Réflexion du jour : une question se pose à moi à la fin des exercices : qu’est-ce qui différencie les opinions théologiques de certaines opinions pas très catholiques ?
    En effet, si l’on affirme « La Vierge est morte », on paraît aller contre le dogme de l’Assomption ? Dogme promulgué par Pie XII en 1950 : « Nous proclamons, déclarons et définissons que c'est un dogme divinement révélé que Marie, l'Immaculée Mère de Dieu toujours Vierge, à la fin du cours de sa vie terrestre, a été élevée en âme et en corps à la gloire céleste ». Certes, « La Vierge est morte », c’est une opinion théologique, mais avouez qu’elle n’est pas très catholique, puisqu’elle est contraire au dogme…
    J’ai trouvé très originale l’opinion théologique « Dieu serait devenu homme si l’homme n’avait pas péché. » Cette hypothèse ne porte pas à conséquence, et finalement, on sait bien que Emmanuel, c’est Dieu est avec nous. Alors, il est réjouissant de savoir que quelles que soient les circonstances, Dieu veut être proche de nous…

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Christelle

      Quant à l’affirmation « Le Pape ne peut faire d’erreurs. » placée dans la colonne « Pas très catholique », elle me pose problème car si l’on parle de l'infaillibilité pontificale, on parle bien d’« un dogme selon lequel le pape ne peut se tromper dans son pouvoir ordinaire et extraordinaire lorsqu'il s'exprime ex cathedra en matière de foi et de morale. » Mais était-ce bien sous-entendu ? La phrase n’est pas terminée, donc les circonstances pourraient être extérieures… CQFD ?
      Pour terminer, l’affirmation suivante « Dieu le Père a créé le Fils. », ne m’a pas semblé au début si incroyable que ça, mais il est vrai, après réflexion, que dans le credo, on dit « vrai Dieu issu du vrai Dieu, engendré et non créé, d'une même substance que le Père ». Alors oui, là j’avoue, je me suis complètement trompée en mettant cette phrase dans la colonne « opinion théologique » !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • fr C

      Bonjour Christelle! En fait, le Pape a veillé à ne pas trancher la question de la mort de la Vierge Marie. Certaines traditions (surtout dans l'occident) ont dit qu'elle a été assumée au ciel avant sa mort, et d'autres (surtout dans l'orient) ont parlé d'une assumption juste après sa mort. En disant tout simplement, 'à la fin du cours de sa vie terrestre', le Pape évite cette question, pour affirmer simplement qu'elle a été 'élevée en âme et en corps à la gloire céleste'. L'Assomption est un dogme défini, la mort de la Vierge n'est qu'une opinion.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • fr C

      Et pour l'infaillibilité du Pape, elle ne s'étend pas à tous les actes du Pape, mais à certains actes limitativement définis. Alors le Pape peut faire des erreurs, et même beaucoup, mais il ne peut pas, selon ce dogme, se tromper dans les rares situations, par exemple, où 'remplissant sa charge de pasteur et de docteur de tous les chrétiens, il définit, en vertu de sa suprême autorité apostolique, qu'une doctrine, en matière de foi ou de morale, doit être admise par toute l'Église'.

      Merci d'avoir participé, et bonne continuation!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Aggy

    La BIBLE est un livre qu'on ne finit jamais de lire car à chaque lecture et re-lecture on y découvre toujours un autre fil conducteur.
    Je suis très heureuse de faire partie du groupe sainte Catherine de Sienne, une sainte que je vénère depuis longtemps.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Isabelle

    Bonsoir,
    Pourquoi trouvons-Nous, dans notre société, la « morale » si malmenée? La morale est-elle individuelle et personnelle, liée à l’evolution de nos valeurs, du progrès.
    A vous lire avec espérance, une découverte ce jour!
    Isabelle.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Odile

    Quelqu'un peut-il m'éclairer sur les enfants non baptisés qui vont aux Limbes. Comment peut-on dire cela et confesser un Dieu Amour? Si le péché originel est une blessure en moi qui m'incline à choisir le mal comment est ce possible pour un bébé ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • rose

      Cela n'est pas un dogme mais une idée qui aidait les chrétiens à imaginer la vie pour ceux qui étaient morts sans recevoir le bapteme donc la vie éternelle ...Pour calmer les angoisses on baptisait les enfants dès la naissance souvent avant que la maman soit debout et dans la chapelle de l'hôpital ......aujourd'hui déjà ( heureusement ) la mortalité infantile a beaucoup baissé et on sait que Dieu qui est "miséricorde" accueille surement les enfants à bras ouvert ...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Racines

      Certes, l’Église Catholique a abandonné récemment le concept des Limbes. Mais, cela diminue, l’idée que le baptême et les autres sacrements sont des signes efficaces. Et qu’ils réalisent ce qu’ils signifient.

      Si le baptême devient optionnel dans le salut, c’est que le péché originel n’existe pas ! Or de quoi sommes-nous sauvés si ce n’est du péché et du premier d’entre eux qui nous donne ce caractère peccamineux et qui nous inflige la convoitise ?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Christelle

      Voici une page intéressante sur la tradition des Limbes. Bonne lecture !

      http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Limbes.htm

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • tombola

    Bonjour
    Dieu nous parle par et dans la bible. Nous découvrons petit à petit un peu de son mystère, mais c'est le tout autre. nous n'aurons jamais fini de le découvrir

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Val

    j'aimerais savoir pour quelle raison l'assomption de Marie est un dogme ? franchement pour moi ce n'est pas quelque chose à laquelle je crois et qui est vraiment secondaire pour la foi , de même que l'immaculée conception: nos frères protestants ou orthodoxes croient-ils en ces "dogmes"? j'aimerais le savoir, je n'en suis pas si sûre... pourtant ils sont aussi chrétiens que nous!!

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Hélène

    Merci beaucoup pour la vidéo 'Dieu a-t-il écrit la Bible', courte et incisive. Je viens de la proposer ce dimanche aux parents réunis pour une étape KT avec leurs enfants qui préparent la 1° des communions, étape intitulée ' la parole'...
    Hélène

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Brijou

    Le pape est l'eveque de Rome, donc successeur au meme titre que les eveques.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • rose

      Il est évêque mais il a reçu un pouvoir particulier supplémentaire qui le fait avoir un rôle particulier parmi le collège des évêques .C'est le pouvoir que le christ lui a donné dans l'évangile : tu est pierre et sur cette pierre je bâtirais mon Eglise .On appelle cela le pouvoir des clés.Oui il est évêque mais le successeur de pas n'importe quel apôtres : Pierre et à ce titre il a un rôle dans l'Eglise .

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Miannick

    Merci beaucoup pour le corrigé des exercices avec les explications.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • annethie

    oh...vous ne répondez pas au problème de l'infaibillité du pape
    : n'est ce pas seulement dans les ...... "BULLES"....
    et
    pour la succession des APOTRES n'est pas PREMIEREMENT les Papes car votre texte porterait a confusion sur l'autorité des évêques qui seraient des petits papes
    me semble t il

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • rose

      Infaillibilité du pape cela dépend de Vatican I , le pape est infaillibilité que selon certaines modalités quand il parle en son titre de pape , sur des sujets particuliers et dans le cadre de son ministère et de son droit ....

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • smaman

    j'ai beau faire l'exercice n°1,il ne s'enregistre pas et je n'ai pas l'exercice n°2. Je ne comprends pas pourquoi. Merci

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Gilberte

    La Bible, lumière pour éclairer notre marche sur la terre.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • malou

    J'aimerais avoir les bonnes réponses, j'ai fais les deux premiers test après mon inscription ce jour.Merci

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Geo

    Il y a texte de la Bible qui dit si on te frappe temps l'autre joue j'ai beaucoup de mal à comprendre se texte car lorsque que l'on se prend une claque on a pas envie de retendre leur joue car sais chercher le bâton pour se faire battre

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Femme

      Dans la vie on prend beaucoup de claques. Apres une claque on ne peut pas s arreter car il y aura d autres qui suivront. Alors il faut face aux difficultés . Chercher le pourquoi, persévèrer car la route est longue. Avec Jésus on ne baisse pas le bras mais si la route est jonchée d obstacles.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Gilberte

      bonjour! Je voudrais juste vous suggérer de lire le passage de Jean(jn,18, 19-23)."....pourquoi me frappes-tu?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • chrysalide

      bonsoir Geo, tu ne dois pas réagir aux actions des autres à l'identique et changer ta nature profonde! En tendant l'autre joue tu laisses la chance à l'autre de rectifier son attitudes et toi tu reste maître de toi et ne joue pas un rôle dont tu n'avais pas forcement envie de jouer.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • feifei

      Bonsoir Géo,
      On peut interpréter le fait de tendre l'autre joue, non comme de la soumission, mais comme du mépris face à l'agresseur.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Nadia

    Être accompagné et découvrir ce DIEU d Amour

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • fanfan

    C'est quoi la morale? Le Christ dans l'évangile ne fait pas de morale il ne condamne pas?
    sauf peut-être les riches et les pharisiens.
    François

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Sissi

      Bonjour,
      La morale c'est la loi de la nature c'est à dire celle qui trouve son origine dans la Création par Dieu de la Terre, de l'Univers, des êtres vivants et de ce qui n'est pas vivant. Dieu a donc établi une loi naturelle morale: la complémentarité homme femme par exemple, l'obligation pour l'homme de respecter la Nature qui nous a été rappelée par le pape François. ETC... Je voudrais aussi ajouter que Jésus ne condamne pas les riches, ni les pharisiens en tant que tels. Pour les riches il suffit de prendre l'exemple de Zachée qui reste un riche heureux après avoir rencontré Jésus. C'est juste un riche qui s'aperçois que cela n'a pas de sens de tout garder pour lui et qui, suite à la conversion de son regard grâce au Christ, se met à partager son bien autour de lui. Pour les pharisiens, Jésus ne les condamne pas eux, il condamne leur façon dogmatique de pratiquer sans incarner leur vie spirituelle. Il leur reproche d'être esclaves de la loi au lieu de se servir de la loi pour aller plus loin. Il y a une grande différence entre les actes posés et la personne elle-même c'est d'ailleurs ce qui explique que la miséricorde divine soit si large: Dieu nous aime tous malgré nos actes, et nos choix, il se tient prêt à nous visiter mais il nous laisse la liberté de l'accueillir ou non.
      Bonne journée

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • bruyère

      pour moi qui suis si néophyte, la morale n'est ce pas suivre ce que Jésus enseignait par Ses Paraboles?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • fanfan

    les dogmes sont-ils nécessaires pour croire?
    Pour moi non l'évangile et les paroles du Christ sont largement suffisantes

    N’a-t-il parfois une manipulation théologique pour asservir les fidèles??
    par ex le pape de l'époque avait-il raison lorsqu'il condamnait Copernic qui disait que la terre tournait autour du soleil? Est-il vraiment infaillible,

    cordialement François

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Gisèle

      A mon sens,le message du Christ qui nous demande de nous aimer les uns les autres avec une application pratique en Mat 25 me paraît plus importants que tout dogme ....

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      Exactement

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • frère Jean-Baptiste

      Le "symbole de la foi", que nous récitons à la messe et qui contient l'ensemble des principaux dogmes, est une manière synthétique, rationnelle et organisée de dire ce que la Bible dit de manière narrative au travers d'histoires, de poèmes ou de lettres. Il ne s'agit pas de dé-former ou re-formuler les paroles du Christ, mais au contraire de les rendre explicites de manière synthétique. C'est le propre d'un symbole.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Majo

    Bonjour .Je suis âgée et ai souvent lu la Bible - Ancien et Nouveau
    Testament - au cours de ma vie.
    J'y reviens souvent et apprécie de préparer la Messe du Dimanche
    avant, et d'y penser, pour regarder le Jour du Seigneur à la TV, ne sortant plus.
    Des versets me reviennent souvent à l'esprit et je les prends
    comme des indications pour ma journée.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Thalès

    Exercices intéressants dans le fond et dans la forme. Merci.
    Mais dans la première série, impossible de compléter le texte à trous car les mots proposés et leurs emplacements ne rentrent pas dans un seul écran. Du moins je n'ai pas réussi à faire glisser les derniers mots pour les dernières lignes du texte.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Jean

    Un dogme que j'ai du mal à admettre est celui de Péché originel.
    Voila un "héritage" qui me semble totalement inacceptable

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • philippe

      cher ami internaute
      Le péché dit originel n'est pas un dogme.
      c'est une construction pure et simple de l'église catholique.
      vous ne trouverez jamais ce terme dans la bible.
      Je peux vous en dire+ une autre foi.
      Philippe-focato33

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Anonyme

    Commentaire supprimé

  • Patfaucher

    Toujours intéressant ce parcours Theodom,ah les dogmes...je ne pense pas qu'ils doivent être un frein,il faut savoir en faire bon usage l'important
    Étant l'Amour et notre proximité avec le Christ qui est notre exemple
    Pour ma part très attaché à deus théologiens : Paul Tillich et Thellard de Chardin qui continuent à m'aider
    Patrick Faucher

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • ThéoDom

    Bonjour... Voici à la demande générale les solutions des exercices de dogmes. A ne consulter qu'APRES avoir fait les exercices ! Ces réponses vous posent toujours question... Parfait, on est là pour en rediscuter. Faites chauffer le forum !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    Commentaire modifié
    • ThéoDom

      Commençons par ce qui est à classer dans la colonne dogme justement. Il y avait: L'Assomption de la Vierge/ Le Christ reviendra dans la gloire/ Dieu: 3 Personnes et 1 nature

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
    • ThéoDom

      Ce qui est dans la colonne "opinions théologiques": Les animaux ressusciteront/ Les enfants morts sans baptême vont aux Limbes/ La Vierge est morte / Dieu serait devenu homme même si l'homme n'avait pas péché

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
    • ThéoDom

      Enfin ce qui est à classer dans la colonne "pas très catholique". Il y avait: Dieu a créé le Fils/ Le pape ne peut pas faire d'erreurs/ Réincarnation après la mort

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
    • ThéoDom

      Et le texte à trous complet:
      Le point de départ de la théologie dogmatique, c’est la révélation. Il ne s’agit pas ici de la manifestation de Dieu dans la création même, accessible à tous – ça c’est le domaine de la philosophie, ou la théologie naturelle. La dogmatique est fondée sur la révélation surnaturelle c'est-à-dire le dévoilement de Dieu à un peuple choisi, puis directement et définitivement, dans l'enseignement et les actes de Jésus Christ. La Bible est une source privilégiée de la dogmatique. Mais le Christ a partagé son autorité d’enseignement avec les apôtres, et avec leurs successeurs : les évêques. La théologie dogmatique doit aussi prendre en compte des enseignements définitifs de l’Eglise – les définitions d'une réunion de tous les évêques appelée un concile.
      Alors pour mieux comprendre la révélation du fait que Dieu est Trinité, par exemple, on fouille dans les livres de la Bible. Puis on lit les définitions des conciles des premiers siècles, dont nous connaissons quelques-unes peut-être déjà : " Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ vrai Dieu, né du vrai Dieu, de même nature que le Père. Avec le Père et le Fils, l’Esprit reçoit même adoration et même gloire"

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
    • Zaza

      j'ai un petit problème avec la nature..pour moi Jésus a deux natures humaine et divine...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • annethie

      Bonjour ,pourquoi le pape ne pourrait -il pas se tromper ? N'y a t il pas que pour les " Bulles" ?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • annethie

      cette question m'interresse aussi!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • annethie

      bonjour "les successeurs ne sont -ils pas d'abord les papes puis les évêques?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • premiermai

      Merci. "La Vierge est morte"... Je pensais que le dogme de l'Assomption signifiait la montée aux Cieux de la Vierge sans passer par la corruption de la mort... Je me trompe?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • premiermai

      Zaza : Je crois que ça correspond à un des schismes de l'Antiquité, cette position ;-)

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
    • malou

      >Jésus est vrai homme et vrai Dieu. Engendré non pas créé, il fut homme puis par sa Passion est devenu Fils de Dieu.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • frère Jacques-Benoît

      Très bonne question, c'est vrai qu'il y avait un piège ! Quand il a défini le dogme de l'Assomption de la Vierge, le pape Pie XII a refusé de trancher la question de sa mort, débattue par les théologiens. C'est pourquoi la formule est "l'immaculée Mère de Dieu, Marie toujours Vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre a été prise en son corps et en son âme dans la gloire céleste". En disant "achevé le cours de sa vie terrestre, le pape ne se prononce pas sur la mort de la Vierge. C'est un bel exemple du fait que la proclamation d'un dogme reconnaît ce qui existe dans la foi et la théologie et le définit. Mais il ne ferme pas des questions théologiques quand il y a un débat qui ne met pas en danger la foi. En gros, ceux qui défendent que Marie n'est pas morte disent que la mort étant lié au péché et Marie étant sans péché, elle n'a pu mourir. Ceux (très majoritaires) qui soutiennent la mort de Marie indiquent que Jésus étant mort, il n'y a pas de raison que sa Mère ne l'imite pas jusque dans sa mort. A très grands traits

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
    • Axelle

      Bonjour Annethie,

      en effet : le pape peut se tromper.

      J'imagine même que ça lui arrive aussi souvent que nous, c'est pourquoi la proposition "Le pape ne peut pas faire d'erreurs" est classée dans la catégorie "pas très catholique", c'est-à-dire en fait "faux".

      En revanche, la notion d'infaillibilité papale est je crois un "dogme" (?) précis (et très encadré, dans des limites claires) : je serais heureuse que nos amis de Théodom nous en parlent à l'avenir...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • isa

      Bonjour Malou,
      Je ne pense pas qu’on puisse dire que Jésus est devenu Fils de Dieu par sa passion. Il s’est incarné et est devenu vrai homme pendant quelques années puisque, comme chacun d’entre nous il est né et il est mort, mais il EST Dieu de toute éternité, avant, pendant et après sa vie sur terre. Il l’a dit lui-même en Jn 8,58 : Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS. »

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • carine

      j'aimerai bien aussi avoir quelques précisions aussi sur le thème de l'infaillibilité du pape

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
    • MarieBZH

      Bonjour,

      Oui, j'aurais pensé et d'ailleurs j'avais "écrit" la même chose que vous. Il me semblait que le pape, (les papes) étai(en)t le(s) successeur(s) de Pierre. Pierre qui est apôtre, certes, mais "premier" des apôtres, celui à qui est confiée l'Eglise, sur lequel celle-ci repose. Alors oui, les évêques sont eux aussi des successeurs des apôtre. Mais dans ce cas, ne le sommes-nous pas nous-mêmes, qui, à notre place, dans nos vies, avons à être à notre tour et par notre vie de baptisés, "apôtres du Christ" ?!
      Ainsi donc, comme vous, cette question... m'en pose une !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Anonyme

    Commentaire supprimé

  • Joyeuse

    Si le fait que le Christ est ressuscité est un dogme pourquoi avons nous dans nos église un christ éternellement en croix et pas un Christ ressuscité, lumineux, apportant l'espérance ! Moi qui vit avec un fils malade psychique, avec en plus de multiples problèmes de santé (neuropathie douloureuse entre autre), je sais que le Christ a aussi souffert ! Mais ce dont j'ai besoin de savoir qu'il y a eu Pâques ! Et j'imagine que pour tous ceux qui souffrent de la faim, de la guerre, de maladie, qui fuient leur pays ce doit être un peu pareil....Quand je vais dans une église et que je vois ce Christ en croix, ça me sape juste un peu plus le moral !
    bien cordialement

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Marc

      Nous avons besoin des 2, et malheureusement (du moins dans nos régions) les représentations iconographiques sont un peu en déséquilibre (encore que dans les édifices les plus récent on essaie d'y pallier), je vous le concède, mais notre connaissance nous permet d'aller plus loin que les représentations. Montrer le Christ en gloire (pour nous dire, voici ce qui peut vous attendre) est aussi important que de voir le Christ souffrant (Dieu est vraiment descendu dans notre monde et dans notre chair, il sait ce que souffrir veut dire et ne se content pas de rayonner d'en haut).

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      Je suis de votre avis.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      Je pense que la prépondérance des représentations en croix date du Moyen Âge, ou même avant, en tout cas des périodes où le peuple vivait dans une grande misère
      d.abord sous l’oppression des seigneurs, plus tard des bourgeois,...
      L’église a joué un grand rôle pour empêcher les révoltes et garder le peuple dans la soumission.
      Et le fait de montrer le Christ en croix, était un moyen de leur faire accepter leur condition .
      D.où l’expression : chacun doit porter sa croix.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      D’accord avec vous, frère Marc, avec seulement une petite nuance.
      Je pense que La Croix seule suffirait , sans la représentation du Crucifié , qui dans certains cas est du plus mauvais goût et fait peur aux enfants.
      J’ai un jour entendu un non croyant qui se trouvait derrière moi dans une église à une occasion particulière, dire à son voisin, excusez- moi, je rapporte ses paroles : «  c’est quoi ce Macchabee suspendu au plafond? »
      Donc voilà l’image que peut donner notre religion!....

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Bulle

    Dans le jeu "glisser-déposer", à la troisième colonne où il fallait mentionner les déclarations à proscrire, j'ai glissé : "Dieu serait devenu homme si l'homme n'avait pas péché". Pourquoi votre proposition apparaît-elle en rouge dans cette colonne ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    Commentaire modifié
    • annethie

      je l'ai noté aussi car dans le Paradis terrestre l'homme voyait Dieu qui se promenait

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      Ah bon !...
      Comment pourrions-nous savoir ce qu’était le « paradis terrestre » ?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Philippe

    Bonjour, bravo pour vos vidéos et explications claires et attractives, en plus d'instruire sur des choses qu'on croit un peu connaître, mais à tort! Un détail technique: lors de la correction du test sur le sujet des dogmes, je sais quelles réponses j'ai mal placées dans les catégories (en rouge sur la correction post-test) mais j'aurais aimé savoir où elles doivent être placées, de quelle catégorie elles relèvent. Cela m’incite à revoir la deuxième vidéo bien sûr... Mais j'aurais aimé avoir la bonne réponse. Merci en tout cas de la présentation générale du dispositif très bien conçu, en plus des vidéos. Cordialement, Philippe

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    Commentaire modifié
    • ThéoDom

      Rendez-vous dans le forum consacré aux exercices pour cela... C'est nouveau !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • dumoncof

    Ayant assez mal répondu au 1er questionnement, j'ai l'intention de prendre plus de temps à la lecture de livres traitant ce domaine des dogmes. En tout cas merci pour la façon très simple d'expliquer.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • bernard

    Le dogme sur l'infaillibilité Pontificale empêche toute modification sur les dogmes tels qu'ils ont été définis.
    Le dogme sur l'Immaculée Conception devrait être suivi par celui sur Anne sa mère et sur ses ancêtres-femmes. Par ailleurs quelle est l'importance de ce dogme pour notre foi ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Marie-Augustin OP

      Bonjour
      Que voyez-vous comme dogme à définir sur Anne et les autres aïeules de la Vierge Marie ? Si le dogme de l'Immaculée Conception a été défini au sujet de Marie, c'est parce que, notamment, il était présent de manière constante dans l'histoire de l'Église, et qu'il avait des fondements dans l'Écriture, c'est à dire des sources et justifications dans la Bible. Il ne me semble pas qu'on puisse dire la même chose d'Anne : elle n'est pas présente dans la Bible, mais seulement dans des Évangiles dits "non canoniques", c'est à dire que les premières communautés chrétiennes ont rejeté ces textes en disant qu'ils n'étaient pas Parole de Dieu. Cela ne veut pas dire que Marie n'a pas eu de parents ou qu'on ne peut pas les vénérer (d'ailleurs on fête bien dans l'année liturgique Ste Anne et St Joachim, les parents de Marie), mais pour une formulation d'un dogme, on va vraiment manquer d'un fondement solide s'il n'y a pas possibilité de se référer à la Bible !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Montfort

    Concernant l'histoire de l’Église, quelles sont les églises chrétiennes issues directement des apôtres ? Ces églises ont-elles elles aussi des dogmes ? Si oui, ont elles des dogmes identiques, différents, complémentaires ? Je vous remercie pour vos lumières chers frères dominicains.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Bettina

    Bonsoir,

    tout d'abord merci pour ces vidéos simples, courts et allant à l'essentiel. J'apprécie beaucoup votre approche.
    J'ai un regret comme d'autres d'ailleurs: une fois les exercices fait ont ne peut plus revenir en arrière pour les relire et regarder à nouveau.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • AudeMdM

      Dans la même catégorie de problèmes techniques, c'est un peu gênant de ne pas pouvoir aller à la ligne dans le forum. Les messages sont du coup très lourds. ^^ je suppose qu'il faut laisser au site le temps de se bonifier (et prier pour qu'un ingénieur informatique passe par là et vienne aider:)

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Marie

      Problème technique aussi pour les textes à trois sur mon téléphone (Apple) . Les mots n'apparaissent pas !
      Merci pour tout, les dom's !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • JeanXXIII

      Les textes à trous plutôt Marie ?
      Il est vrai que les fonctionnalités du forum sont très basiques (enfin on peut tout de même modifier un message déjà publié) mais la légèreté est peut-être une condition de fonctionnement ?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • alain

    Dieu est il tout puissant ?????
    Le péché originel 'n'est il pas un erreur d'interprétation ???

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Marie-Augustin OP

      Bonjour
      La puissance de Dieu est une notion qui vient de la Bible. Que Dieu soit Tout-Puissant est une manière de formuler la différence radicale qui existe entre les créatures et leur Créateur et Sauveur. Dieu seul peut créer et sauver. La Toute-Puissance n'est cependant pas une puissance de dictateur absolu ! La Puissance de Dieu, pour s'exercer, est reliée à son Amour, sa Justice, sa Miséricorde...
      Le "péché originel" n'existe pas en ces termes dans la Bible, mais est l'interprétation chrétienne du fait que l'humanité a besoin de salut : nous sommes tous "solidaires" dans le péché (tous marqués de ce péché) pour pouvoir tous être sauvés par le Christ. Il est vrai que c'est surtout les Églises d'Occident (Égl. Catholique et Égl. issues de la Réforme) qui ont, à la suite de Saint Augustin, beaucoup développé ce concept. Les Églises d'Orient (le monde orthodoxe) y insistent beaucoup moins. C'est donc certes à l'origine une "interprétation" comme vous dites, mais tellement permanente dans la tradition de l'Église qu'elles considérée comme une doctrine faisant partie du dogme qui se développe de manière organique à partir de la révélation.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • neness

    Dans le texte "à trous" je pensais que les successeurs des apôtres étaient les papes. Ne dit-on pas que l'apôtre Pierre a été le premier "pape"? Bien sûrs, les évêques sont aussi des successeurs...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • MARIE

      oui le pape est le successeurs des apôtres

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Albert

      Le pape actuel François est le successeur de Pierre en ligne directe, comme Benoit XVI et Jean Paul II et tous les autres papes auparavant en qualité de évêque de Rome et chef de l'Eglise. Les évêques sont les successeurs des apôtres autant que membres du collège épiscopale dont la tête est Pierre (= actuellement François.)

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Colette

    les dogmes de l'eglise permettent d 'approfondir la comprehension des textes de l'évangile où les chrétiens puisent leur foi ! Donc c'est nécessaire de lire de relire , d'écouter de reécouter les paroles d'évangile et les homelies !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • jeanne marie

    A propos de la Vierge. Comment savons-nous qu'elle est morte?

    L'asomption est un dogme récent, sur quoi se base-t-il?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Albert

      Un dogme n'est pas seulement un point de départ mais aussi un point d'arrivée. Le magistère de l'Eglise se base sur les saintes écritures et aussi sur la tradition de l'Eglise (pères de l'Eglise....jusqu'à nos jours). Comme dit bien la video du dogme, la revelation de Jesus Crist est donné en totalité avec sa mort et sa réssurection dans les évangiles, mais son dévéloppement est toujours possible ; c'est le rôle de la Tradition, (théologiens, exegetes, etc.).
      Le peuple de Dieu (l'Eglise) a toujours cru que Marie, mère de Jésus, dés par son rôle dans le rédemption de l'humanite ne pouvait pas connaitre la corruption, donc ne pouvait pas mourir. Les orientaux parleront de dormition, nous en Occident l'appelons Assomption. Le pape Pie XII, qui a déclaré le dogme de l'Assomption a ratifié la foi de l'Eglise qui croyait depuis des siècles dans l'assomption/dormition de Marie.
      Même chose avec le dogme de l'Immaculé Conception. Ces dogmes sont très unis.
      Bien à toi Jeanne Marie

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • rose

      Le dogme ne porte pas sur la mort de Marie mais sur l'Assomption .Là on trouvera un débat de théologiens à savoir si Marie est morte ( théorie de Saint Thomas ) ou si elle s'est endormie , on parle de la dormition , (idée défendue par Saint Bonaventure) ..le dogme lui dit simplement que la Vierge Marie est montée au ciel sans passé par la casse dégradation du corps , elle est déjà ressuscitée avec son corps ...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Lavieestuncadeau

    Bonjour, je vous écris parce que je ne sais pas à qui écrire d'autre. La soeur de mon mari et son époux sont en grosse grosse crise de couple. Ils ont trois enfants. Il envisagent la séparation après 10 ans de mariage. Ils sont clairement en miettes tous les deux et souffrent énormément. Ça me bouffe, ça me ronge, ça me fait tellement mal pour eux. Ils se sont mariés à l'Eglise mais n'ont pas la foi... Ils ne veulent pas en entendre parler, ma belle-soeur est très fâchée contre tout ce qui touche à Dieu... Pourtant il me semble évident que Lui seul peut les sauver. Comment est-ce que je peux les aider ? Je prie beaucoup pour eux. La situation devient critique et on a tous très peur pour eux...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • AudeMdM

      Bonsoir,
      Tout d'abord continuer à prier, même s'ils ne croient pas, savoir que quelqu'un se soucie et pense à eux, doit aider. Et Dieu agira dans le secret s'il le faut.
      S'ils n'ont pas la foi, ils risquent de ne pas être à l'aise dans des propositions de l'Eglise axées pour des croyants. Par contre vous pouvez peut-être trouver dans votre paroisse des personnes qui sauront vous donner des pistes laïques, comme votre prêtre ou les équipes de préparations de mariage qui accueillent un public varié et seront plus au fait des propositions pour les couples dans votre région. Il y a aussi l'association "Vivre et Aimer" qui proposent des sessions pour les couples croyants ou non et j'ai vu sur leur site qu'ils ont une petite soeur "retrouvailles" pour les couples en crise.
      Penser aussi à demander l'aide pour vos propres souffrances afin d'avoir la force de continuer à les aider.
      J'espère que ça ira, je ne sais pas quoi rajouter d'autre.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Cymas

      Vous pourriez aussi leur proposer l'aide des Equipes Notre-Dame (END)

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Fr MM

      Bonsoir. Si la situation est aussi grave que vous le dites, Il faut d'abord éteindre le feu: peut-être qu'une séparation provisoire permettrait de désamorcer, sinon de tempérer la situation: avec le recul on réfléchit mieux. Tous les deux doivent vouloir sauver ce mariage, retrouver le sens de leur vie commune et de leur engagement, sinon peu de chances de traverser cette crise une bonne fois pour toute. Comme la foi semble un sujet délicat, une thérapie de couple hors contexte religieux serait alors à envisager...
      De votre côté, encouragez le dialogue, ne prenez pas parti. Vous pouvez aussi décharger le coupe des enfants pour une soirée, ou un weekend afin de leur favoriser un bon temps en couple. Continuez à priez et dans la foi, déposez cette famille, leurs difficultés dans les mains du Seigneur par l'intercession de Louis & Zélie Martin et de la sainte famille.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Lavieestuncadeau

      Merci pour vos mots et pour votre temps. Je vais essayer tout ce que vous proposez. J'ai cependant peur qu'ils soient fermés à tout ce qui n'est pas scientifique et terre à terre, donc aux cessions, aux associations et à toute aide extérieure. Mais je vais m'y pencher sérieusement, il y a tout à gagner. Merci encore !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Lavieestuncadeau

      Merci pour votre réponse. Nous sommes en Suisse malheureusement. Je vais chercher si je trouve ce genre d'aide dans notre région.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Lavieestuncadeau

      Merci Fr MM. Très bonnes idées. Je n'avais pas pensé à Louis et Zélie pourtant je les connais bien et les aime beaucoup beaucoup. J'ai tenté le dialogue auprès de ma belle-soeur en douceur mais elle m'a ignorée. Je n'ose pas insister. Je vais prier pour eux et leurs enfants. Merci !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Sissi

      La communauté du chemin neuf a en son sein dans plusieurs villes de France des conseillers conjugaux laïques. Cela peut aider.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • anne marie

    "croire" à un dogme je le compare à apprendre à nager ou faire du vélo ..au début il faut être trés encadré sécurisé sinon ..on coule,on tombe mais..une fois l'apprentissage terminé on nage..roule seul souverain de notre savoir pas n'importe lequel puisqu'il nous vient de Dieu à travers ou par d'autres croyants(vecteurs ) ce n'est pas un savoir mais le Savoir .pour le faire vraiment notre ,à nous de le remettre en question à nous ,de nager en prise de risques..(il y a même des jours ou l'on voudrait "tout foutre en l'air" tellement on a mal à notre amour) il faut se risquer pour mieux se retrouver mais on ne risque que si l'on nage bien!!! sinon ..noyade ! le doute fait partie de notre foi et heureusement sinon nous serions de superbes intégristes !!

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Isabelle

      Certains marchent dans les eaux profondes, à défaut de marcher sur les eaux, parce qu'il ne savent pas nager ou ne peuvent pas ou plus nager à la surface ou entre deux eaux... Comment respirent-ils? c'est parfois un grand Mystère...

      Oui, on a le droit de douter, et même peut-être parfois le devoir de douter...
      Le problème de l'intégrisme, me semble-t-il, c'est de vouloir imposer à tout le monde des dogmes comme étant des vérités indiscutables, voire la Vérité toute entière...
      Autrement dit : attention à ne pas prendre des vessies pour des lanternes!...
      La première des vérités, à mon avis, c'est que chacun est libre de croire ou pas en un dogme... avec toutes les conséquences que ça peut avoir...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Ludivinelegal

    J'ai besoin de savoir pourquoi la bible dénonce que prier "les statues..." est un péché d'idolatrie alors que nos églises en sont remplis? Avons-nous vraiment besoin de représentation réduite dans le bois ou la pierre pour rejoindre Dieu? Pourquoi faisons nous payer differents services dans nos églises, les offrandes ne suffisent-elles pas?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • AudeMdM

      Sans être spécialiste, il me semble que l’idolâtrie est de croire qu'une statue ou une source ou un grigri... est un dieu ou un esprit avec une présence matérielle. Alors qu'un chrétien priant devant une statue de Marie ne confondra pas la statue avec la Vierge elle-même. Nos églises sont remplies d'oeuvres d'art que nous ont légués les croyants du passé. En avons nous besoin? certains sont plus visuels et donc oui, d'autres seront auditifs et seront soutenus par les chants, certains ont besoin de bouger et se retrouveront dans les pèlerinages... Dernière question sur le coût, non les offrandes ne suffisent pas toujours, rien que le prix d'une photocopieuse suffisamment solide pour une paroisse et la quantité de papier utilisé est déjà impressionnant et ce n'est qu'un exemple de coût de la vie de l'Eglise auquel on ne pense pas forcément. Par contre la plupart des prêtres sont compréhensifs et s'adaptent à ceux qui ont peu de moyens.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Steverdl

    J ai écoutée un video sur la définition du dogme c est je crois en dieu croire en son fils .croire a l esprit saint que nous somme l église. Un dogme pour moi c est une foi en développement

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Steverdl

    Je suis un petit nouveau.et canadien

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Yves

      Alors bienvenue à notre cousin d'Amérique

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • catherine

    J'aimerais vraiment avoir savoir quelles ont été mes erreurs dans les exercices et avoir les bonnes réponses. cela me semble indispensable pour "avancer".
    Est-ce possible ?
    merci pour ces modules bien faits et fort intéressants.
    belle journée.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Steverdl

      Quel erreur?personne n est parfait moi en premier suis ton coeur je crois et c'est ta reponse

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • PAD

      dans "voir les résultats", apparait en rouge les réponses justes, et en vert les mauvaises réponses

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • catherine

      Merci. On a cela à la fin de l'exercice mais impossible d'y revenir ensuite et on ne sait pas dans quelle "bonne case ou colonne" auraient du aller nos mauvais résultats !!!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      Tout à fait!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Micheline

      rouge=juste; vert= mauvais !!! Les dominicains seraient-ils daltoniens ? En général le code des couleurs est le contraire !
      Micheline

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Harilanto

    Merci beaucoup pour l'explication. Avant je ne comprenais pas ce que Dogme voulait dire.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Steverdl

    Moi je suis canadien donc imposible d'être en 2 endroit en même temps sauf pour padre pio

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Steverdl

    C quoi un dogme

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • rose

      le dogme c'est une vérité de Foi qui n'est pas facultative .C'est à dire que c'est une vérité centrale de notre Foi et qui ne peut pas être supprimé sans que notre foi se trouve vidée de son sens ....le plus grand concentré de dogmes, se trouve dans le credo ...si je n'accepte pas les dogmes du credo il faut que je réfléchisse un peu à se que veut dire la foi ....Alors il arrive que je n'arrive pas à saisir un dogme car je n'ai pas les capacités les moyens intellectuels les connaissances pour m'approprier le dogme ...ben justement theodome est là pour aider , non?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Nathalie

    Je pense que je n'ai rien compris au dogmes mais ne faut il pas y croire sans comprendre.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Micheline

    Un grand merci aux frères, ces 2 premiers "Théodom" sont expliqués de façon ludique, originale, humoristique, ce qui n'empêche pas une réflexion profonde.
    L'exercice N°1 sur les dogmes ne m'a pas vraiment inspirée sauf les plus évidents. Je n'ai pas vu la solution, où puis-je la lire ?

    Vivement le prochain "Théodom" !
    Micheline

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • DANIELLE

    J'ai aimé ce qui est dit sur les dogmes ,pour moi le dogme rejoint la parole de Dieu ,c'est à partir de la Bible que l'église a pu découvrir et affirmer ces vérités

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • mistigri

    Du coup la question est : à quoi ça sert un dogme ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Jean-Baptiste

      un dogme, c'est un cadre pour penser la foi et aider à comprendre en quoi la Parole de Dieu est une Bonne Nouvelle pour nous aujourd'hui.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Isabelle

      J'aime bien cette explication du dogme... parce que tout en respectant le cadre, on peut quand même se permettre d'en sortir...
      Tout le monde est libre de faire boire son âne ou son mulet, quel que soit le jour de la semaine...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
  • Isabelle

    Le problème avec les dogmes, c'est que, justement, ce ne sont que des dogmes...
    et qu'on peut toujours tous les mettre en doute...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Ishah

    Autant la Bible c'est passionnant, autant les dogmes c'est... nul et pénible. Heureusement que j'ai rencontré les chrétiens évangéliques en 1989 !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Isabelle

      Pourquoi? ils n'ont pas de dogmes les chrétiens évangéliques?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • PierreM

      Les Chretiens evangeliques on aussi des dogmes meme s'ils ne les expriment pas comme l'Eglise Catholique. Le fait que Jesus est fils de Dieu et notre sauveur est bien un dogme non?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • mistigri

    Un dogme est-il définitif ? Emis une fois pour toute ? un changement(ou une amélioration d'écriture) de dogme a-t-il été "répertorié" dans l'histoire de l'Eglise ? On a beau dire qu'ils sont inspirés par Dieu lui-même, l'Eglise, qui est faite d'hommes et donc sujette à l'erreur.... D'autre part, la virginité de Marie est-elle un dogme ? moi j'y verrai plutôt une opinion.... parce que franchement je n'y crois pas du tout !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Dauphin

      Je serais d'avis d'écrire que vous devriez revoir et revoir la video. Il y a des éléments qui vous ont échappé.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Théophile

      Un dogme n'est jamais définitif, un peu comme en sciences, une affirmation du fonctionnement du monde est toujours remise en question. Mais s'il y a remise en question, ce n'est pas pour contredire, mais pour préciser, pour élargir, pour aller plus loin à partir de ce qui a déjà été énoncé. C'est ce qu'il y a de beau dans un dogme: ce n'est pas une affirmation péremptoire de l'Eglise, mais une humble tentative de dire Dieu, ce dont on sait que ce sera toujours impossible. Cela ne veut nullement dire que ce soit faux: cela signifie que c'est une marche d'un escalier que nous n'aurons jamais fini de monter, jusqu'au moment de notre mort.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Le Paps

      Ce n'est pas parce que cela ressort d'un dogme ou non que l'on y adhère automatiquement ou moins. Ce sont des catégories qui servent, à mon avis, simplement comme orientation d'un cheminement de foi. En ce qui concerne la virginité de Marie, c'est une belle chose qu'il faut découvrir dans la prière. La grandeur de cette Femme est à trouver dans son humilité. Le Seigneur lui a ouvert une telle place dans son projet de salut que Marie transcende les contingences humaines, tout en restant, selon moi, totalement humane. Sa Foi, don de Dieu, lui donne une force insoupçonnée. Ce qui est impossible à l'homme est possible à Dieu, reprenant la citation de la Bible faite par un de nos maîtres dominicains...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Montfort

      Bonjour Mistigri,
      Vous parlez de votre Foi trop petite pour croire en la Virginité de notre sainte Mère Marie. Je comprends cela puisque la Foi est un don appelé à grandir toujours plus. Peut-être qu'au contact d'autres mystères de Dieu, vous auriez plus de facilité à reconnaître qu'un mystère merveilleux reste un mystère grâce à Dieu. Je vous propose d'en faire l'expérience en vous intéressant à ce que les sanctuaires marials reconnus de l’Église valorisent. Je pense notamment au Sanctuaire marial mexicain de Guadalupe où se trouve une relique inestimable qui a presque 500 ans et dont le mystère reste total malgré les progrès de la science. A vue humaine, rien de ce que nous voyons dans cette relique n'est possible et pourtant... Bonne découverte des mystères passionnants de la Foi !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Hyacinthe

      Bonsoir il ya le dogme ( contenu de la foi ) et la formulation du dogme

      Humain nous sommes loin d'être parfait et notre formulation du dogme peut toujours être améliorée

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Le Paps

    Dans le quiz, j'ai deux réponses fausses : la mort de Marie et Dieu se serait fait homme (ou le contraire) si l'homme n'avait pas péché. J'ai placé ces deux affirmations dans "ce n'est pas catholique". Car, pour Marie, il y a le dogme de l'Assomption et, pour l'hypothèse de l'absence de péché, on se situe dans la science fiction puisque c'est hors de la réalité et donc ce ne peut être d'aucun intérêt dans un discours catholique.... Je ne comprends pas pourquoi cela m'est compté comme faux !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Lucie

      Le Dogme de l'Assomption a été promulgé comme conséquence du dogme de l'Immaculée Conception. Si Marie a été préservée des conséquences du péchés originels, alors c'est donc à dire qu'elle n'a pas connu la mort. L'Assomption de Marie, c'est la (m-résurrection)... C'est-à-dire que l'instant de sa mort coincide avec l'instant de sa Résurrection.

      Dieu s'est fait homme pour que l'homme soit Dieu, dit Saint Irenée de Lyon. Deux courants de pensée existe à ce niveau.. Mais beaucoup de théologien et Jean-Paul II lui-même croyait que l'Incarnation du Verbe a été prévu pour notre divinisation... à laquelle s'est ajouté le rachat de nos péchés... Et c'est déjà un peu faux de dire cela comme ça.. Car puisqu'il n'y a pas de temps en Dieu, on peut dire que de toute éternité, Dieu savait que l'homme avait choisi de tomber dans le péché.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Bulle

      Devenir enfants de Dieu ne veut pas dire que nous serons des dieux...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Bulle

      Moi aussi, cette question me taraude depuis l'enfance : Dieu connaît le passé,le présent et l'avenir. Pourquoi a-t-il créé un monde dont (il devait savoir que) ses créatures tomberaient dans le péché de l'orgueil qui induit tous les autres péchés ? Surtout après le précédent de Lucifer, des anges déchus... D'accord, il nous a donné la liberté de Le choisir par amour. Mais au nom de l'Amour, qu'en est-il de toutes les âmes perdues ? Nous les vivants, avons-nous vraiment le pouvoir de les sauver par nos prières ? Que devient alors leur propre libre arbitre ?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Le Paps

      Merci Lucie, en fait tu confirmes ma réponse. La mort de Marie contredit le dogme de l'Asdomption, que les ortodoxes appellent la Dormition...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Le Paps

      Je partage ta remarque Bulle. L'homme ne pourra jamais devenir Dieu, être divinisé. Il y aura toujours une distance infranchissable entre le Créateur et sa créature...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Théophile

      On ne peut aimer que dans la liberté. Or Dieu est Amour, et son projet pour l'homme est qu'il devienne expression de cet amour. cela ne peut se faire que dans la liberté. Cette liberté est en quelque sorte le "prix à payer" par Dieu pour que nous puissions aimer. Seulement voilà, l'exercice de la liberté est dangereux. Je peux mal comprendre ce qu'est cette liberté, et l'utiliser à mauvais escient.
      Maintenant, une "opinion", non dogmatique je pense.
      Les âmes qui nous semblent "perdues" sont celles qui ont "péché" au sens où elles n'ont pas voulu aimer. Certes. Mais Dieu nous dit autre chose (relire L'évangile selon St jean"): ce n'est pas lui qui nous jugera, Il n'est pas venu pour ça. C'est nous qui nous condamnerons, en nous pensant incompatibles avec l'amour de Dieu: Eloigne-Toi de moi, je suis un homme pécheur". C'est pourquoi la dernière parole dite avant d'aller communier est si importante "je ne suis pas digne de Te recevoir, mais dis une parole, et je serai sauvé". Si je m'arrête à la première partie de la phrase, je me condamne, en ne regardant que mon nombril. Si je continue la phrase, j'entre dans cette confiance qui affirme "pour l'homme, c'est impossible, mais pour Dieu, tout est possible".

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Bulle

      Cette réponse me plaît. Autrement dit, le maître mot serait la CONFIANCE absolue en l'Amour divin. Je suis triste pour Dieu que cet Amour soit si souvent mal compris et bafoué.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Isabelle

      J aime beaucoup cet espace infranchissable si bien représente dans un tableau de la chapelle sixtine. Il est si bon de se rappeler cet espace pour s accepter et rester humble

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • frère Jacques-Benoît

      Bonjour le Paps. Vos deux remarques sont tout à fait judicieuses. St Thomas d'Aquin refuse de faire ce que vous appelez de la "théologie fiction": ce que la Révélation ne nous dit pas, on ne peut pas l'inventer. Il reste que c'est de l'ordre de l'opinion, mais on peut légitimement penser que ce n'est pas très pertinent.
      A propos de la mort de Marie, quand il a défini le dogme de l'Assomption de la Vierge, le pape Pie XII a refusé de trancher la question de sa mort, débattue par les théologiens. C'est pourquoi la formule est "l'immaculée Mère de Dieu, Marie toujours Vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre a été prise en son corps et en son âme dans la gloire céleste". En disant "achevé le cours de sa vie terrestre, le pape ne se prononce pas sur la mort de la Vierge. C'est un bel exemple du fait que la proclamation d'un dogme reconnaît ce qui existe dans la foi et la théologie et le définit. Mais il ne ferme pas des questions théologiques quand il y a un débat qui ne met pas en danger la foi. En gros, ceux qui défendent que Marie n'est pas morte disent que la mort étant lié au péché et Marie étant sans péché, elle n'a pu mourir. Ceux (très majoritaires) qui soutiennent la mort de Marie indiquent que Jésus étant mort, il n'y a pas de raison que sa Mère ne l'imite pas jusque dans sa mort. A très grands traits.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Anonyme

    Commentaire supprimé

  • Mia

    Les dogmes...non négociables. bien entendu . Mais est-ce à dire qu'il n'est pas envisageable d'essayer de les comprendre ? Sont-ce des évènements qui dépassent notre humaine compréhension ? Est-ce une preuve de non-foi de notre part ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Jean-Baptiste

      C'est exactement le travail de la théologie de chercher à approfondir les dogmes et de les interpréter en les actualisant en fonction du contexte. C'est pour cela que la théologie est une science vivante. Car les dogmes dépasseront toujours notre entendement humain, mais restent une Bonne Nouvelle pour tous les hommes de tous les temps.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      « Les dogmes sont non négociables « 
      Par cette affirmation vous enfermez l’Eglise dans un carcan dont sont exclus bon nombre de chrétiens qui n’adhèrent pas à TOUS les dogmes.
      En effet, les textes du concile de 1870 instaurant par exemple le dogme de l’infaillibilité du pape , disent bien que toute personne s’opposant à cela est frappée d’anathème, donc considérée comme hérétique, ce qui est une forme d’exlusion.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      Personnellement, j’ai du mal à croire que seule l’Eglise catholique est seule détentrice de la vérité.
      Déjà l’idée de «Peuple élu »apparaissant dans l’A.T. me choque un peu. Dieu est le Dieu de tous les hommes.
      Pourquoi aurait-il guidé et accordé sa protection au seul peuple hébreu?
      De la même façon, je ne comprends pas pourquoi le pape serait plus infaillible en matière de doctrine chretienne que son homologue juif ou orthodoxe, ou de toute autre église?
      L’Esprit Saint serait-il à l’oeuvre uniquement dans l’Eglise catholique ?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Minnie

      Le Pape Grégoire IX était-il inspiré par l’Esprit en créant l’Inquisition?
      Et Jean VIII , lorsqu’il a déclaré lors de la première croisade, que verser le sang des infidèles n’était pas un péché ?
      De même, le pape Urbain II, lors du Concile de Clermont , quand il appelle aux armes les chrétiens pour lutter contre les païens, en leur promettant le salut.
      Alors que l’histoire montre que l’enjeu des croisades est rapidement devenu plus’ politique religieux.
      Désolée, mais tout cela me choque.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • annethie

      totalement d'accord c'est pourquoi je ne comprend pas le correction au questionnaire!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Malena

    Qu'en est il de l'infaillibilité du Pape? est ce toujours indiscutable? J'ai du mal à imaginer notre Pape actuel défendant ce dogme ( est ce que c'en est un?).
    Et quid des Limbes? Cela nous apparait comme une vision un peu naïve ou bien destinée à une chrétienté d'autrefois plus qu'à notre époque... L'enfer a déjà été délocalisé par Benoit XVI..

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Marie

    Bonjour,

    Pour ceux qui souhaitent se former sur la Bible, je recommande VIVEMENT de s'inscrire (inscription gratuite) au MOOC du Collège des Bernardins :
    ''De l'Ancien au Nouveau Testament"2e édition, sur le site sinod.fr
    La formation a démarré cette semaine, vous pouvez encore vous y inscrire et bénéficier de l'excellence des ressources à disposition et le tout, gratuitement.
    Vous aurez accès à tout moment aux cours, aux outils pédagogiques que vous pourrez également télécharger et ainsi vous former à votre rythme.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Mia

      C'est fait et je confirme que c'est absolument enrichissant .

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • edelamirande

      Merci beaucoup Marie de ce renseignement. C'est bien plus ce dont j'ai besoin. Je me suis inscrite.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • MarieHelene

    Bonjour,je ne vois pas où apparaissent les resultats du groupe Catherine de Sienne

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Mia

      Allez dans tableau de bord qui se trouve tout en haut et à l'extrême droite de la page ,

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • elisabeth

    Bonjour, concernant la Morale, je pense que l'on ne doit pas revenir sur les enseignements de nos Pères, des Saints et des Docteurs de l'Eglise. Nous sommes dans le monde, mais nous n'appartenons pas à ce Monde. On est ici pour l'évangéliser. Pour que tous, connaissent le Christ et puissent un jour venir à la Demeure du Père.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • odile

    Je donne des précisions quant à ma question précédente. Je parle de l'Enseignement Catholique, bien sur. Pardon de ne pas l'avoir écrit plus tôt. Merci. Odile

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • odile

    On pose toujours la question "avez vous lu la bible" La bible est en deux parties. Ancien et nouveau testament. Longtemps j'ai entendu dire, que l'Ancien Testament était réservé aux protestants. Qu'en est il donc. Car je vois les textes de l'ancien testamlent repris sans cesse au cours des eneignements. L'Ancien Testament fait donc bien partie intégrante de la vie chrétienne. Pourquoi cette séparation ???

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • JeanXXIII

      La séparation entre AT et NT (dans la mesure où on utilise cette terminologie) est centrée sur un pivot : la venue de Jésus Christ avec un "avant" et un "après" !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.