Le mariage: un sacrement ?

Que viennent faire Dieu et l'Eglise dans le mariage ? Pourquoi le mariage est-il un sacrement ? Quelle que soit votre situation personnelle, partagez ici vos questions, vos remarques, vos témoignages sur le mariage comme sacrement...

  • MarieT

    Il serait utile de pouvoir refaire le test et s'en servir en tant qu'accompagnateur à la préparation au mariage.

    Un grand merci pour votre initiative

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • beraldie

    une réflexion concernant le mariage chrétien me taraude.
    je connais un homme qui a vécu maritalement avec une femme dont il a eu 2 enfants.
    Il a quitté cette femme pour refaire sa vie en se mariant à l'église .
    J'avoue être en situation de difficulté concernant ce cas précis.
    La première femme s'est éloignée du catholicisme à la suite du mariage de son ancien compagnon
    Quant à elle, elle a rejoint une communauté luthérienne.
    Le mariage un sacrement, oui certes, mais que doit on penser de cet homme ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Prudence

    Avec le deuxième module,je reste dubitative...
    Évidemment.ll fruit de l amour est l’enfant.....mais il faut être lucide à une époque où les épidémies ne déciment plus les enfants si tous les catholiques suivaient l enseignement de l’eglise,ils auraient tous entre 6 et 14 enfants comme dans les siècles précédents.
    À quand le parlé vrai

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • AP

      Eh bien pas vraiment. l 'Eglise reconnait l'utilisation des phases fertiles et infertiles de la femme pour accueillir ou non une naissance.
      Je reconnais que cela est exigeant mais c'est le chemin où les personnes sont les plus unifiées : je peux entendre le désir de mon corps, je le confronte à ma volonté et à la réalité de mon couple.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Prudence

    Je regrette que la vidéo sur le mariage ne nous donne pas les origines.....origine du mariage...institution du mariage sacrement

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Jean-Baptiste

      Vous trouverez une petite histoire du mariage ici :

      https://croire.la-croix.com/Definitions/Sacrements/Mariage/Histoire-du-mariage

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
  • manu H

    Merci les Doms : on attend le 2ème module avec impatience !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Jacques-Benoît

      Il est là !!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Mateusz

    Bonjour, merci pour cette première vidéo, je me prépare au mariage avec ma fiancée qui aura lieu en août prochain devant Dieu et pour moi c'est l'engagement le plus important. Je vais être sincère, j'accorde peu d'importance au civil cependant ma fiancée accorde une grande importance à ce mariage qui aura lieu en décembre (donc 8mois avant). Certes c'est un engagement de fidélité, d'aide mais en quoi ce civil va changer nos vies de fiancés? Au nom de la loi, le mariage civil implique une vie commune mais si je respecte les évangiles ? j'ai à l'esprit un passage de la Genèse reprit par Saint Matthieu: "C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair" Matthieu parle du Mariage devant Dieu. Que pensez vous de cette vie commune après le mariage civil? C'est obligatoire mais avec des limites? Merci

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Fr MM

      Bonjour,
      Je comprends votre dilemme, mais je crois qu'il n'y a ici rien de grave; il s'agit surtout d'une question de timing, et il n'existe pas de réponse toute faite.
      Je vous conseille d'abord d'en discuter sérieusement avec ceux qui vous préparent au mariage... ils sauront sans doute vous écouter et vous conseiller.
      Enfin, il me semble que la seule solution valable est celle que vous aurez prise ensemble, votre fiancé et vous-même. Qu'il s'agisse d'une décision commune et non d'une résignation de la part de l'un ou de l'autre. Après tout, c'est aussi cela le mariage, avancer ensemble en adaptant son allure!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • fleur-de-vanille

    On parle du sacrément il y a beaucoup de mariages naturels entre différentes religions ou avec des personnes non baptisées aujourd'hui. Une simple question pourquoi l'église accepte t elle de donner une bénédiction à ces couples mixtes. Cela m'étonnerait que l'église soit simplement fataliste au vu de situations de plus en plus courantes qu'est ce que l'église met derrière ces mariages naturels

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Fr MM

      Il faut savoir que le "mariage" existait bien avant l'Église. Reconnu comme sacrement vers le 11-12 siècles, le mariage est d'abord une réalité humaine. Par exemple et pour schématiser, dans le monde grec-romain, le mariage est un engagement entre 2 parties qui repose sur l'acte juridique du consentement.
      Avec le temps cette réalité naturelle fut assumée et christianisée. Le mariage sera reconnu comme sacrement à partir du moment où il n'est plus uniquement un lien, ni même un signe (de l'union du Christ à l'Église selon St Paul, Ep 5, 21-33) mais aussi comme source de grâce et moyen de salut pour les époux.
      Comme vous le voyez, l'Église assume pleinement cette réalité naturelle, union d'un homme et d'une femme, au point qu'elle considère que, lorsque 2 personnes mariées civilement deviennent catholiques, leur mariage est d'office un mariage sacramentel.

      Je précise que dans le jargon de l’Église, un mariage mixte est un mariage entre une partie catholique et l'autre chrétienne non catholique. Dans ce cas un mariage sacramentel est possible sous certaines conditions.
      Si l’Église accepte de bénir d'autres mariages, c'est qu'elle y reconnaît l'oeuvre de Dieu et et qu'elle reconnait aussi la valeur des consentements échangés lors du mariage Civil. Cependant, l'Église ne peut accorder de mariage sacramentel à tous ceux qui se présentent à elle, mais elle accueille avec bienveillance ces couples en les confiants à Dieu.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Doumé

    Dommage que cette session commence sans humour et sur un mode didactique. Les montages des sessions précédentes sous forme de questions/réponses et les sujets exposés sous forme de controverses donnaient vie aux vidéos avec rythme et avec le sourire. Là on sent qu'on n'est pas venu pour rigoler. La gravité du sacrement oui, mais les sessions précédentes n'abordaient pas des sujets moins graves il me semble, et pour autant elles étaient partagées avec humour. Je voulais inviter ma fiancée à suivre avec moi cette nouvelle session mais je la connais, elle va décrocher dès les premières minutes !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • ThéoDom

      Bonjour Doumé, merci pour votre message qui montre que vous suivez bien ThéoDom: ça fait plaisir ! Je vous rassure, nous n'avons pas changé notre optique: aborder des sujets sérieux "sans trop se prendre la tête". Le style de chaque vidéo est évidemment différent et touche différemment ceux qui les regardent. Si nous n'avons pas de vidéos "Disputatio" cette saison, c'est pour répondre au souhait de certains utilisateurs qui souhaitaient un ancrage plus "pratique" et plus de témoignages liés aux vidéos d'enseignement. Cela nous a paru adapté pour le thème du mariage: il aurait été un peu étrange de n'avoir que des vidéos de religieux qui parlent du mariage. A vous de voir quelles vidéos pourra correspondre à ce qu'attend votre fiancée. Mais attendez de voir les suivantes: il en reste encore 8 à découvrir !! A bientôt et merci pour votre réaction !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Doumé

      Allez on continue… je lui raconterai ;-)

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • manu H

      Doumé a raison sur l'humour (même s'il y en a un peu avec les extraits vidéo : inénarrable Dom Patillo !). Par contre, Théodom a su tenir compte des avis des sessions précédentes, en incluant des témoignages autres que de religieux : merci !
      Je pense en fait que, dans ce 1er module, on sent que frère Timothée n'est pas à l'aise devant la caméra... je dis cela en connaissance de cause puisque je viens de supprimer un teaser présentant mon recueil de poésie : 3 amis m'ont dit successivement (et sans concertation) : <<supprime-le, tu dessers le message que tu veux transmettre>>... Allez Timothée, plus d'enthousiasme et on va y arriver, tous les 2 !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • frère Jacques-Benoît

      Merci à tous pour vos retours. De saisons en saisons, nous les prenons en compte. TheoDom n'a que 10 mois, il nous faut prendre vos conseils pour bien évoluer !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Michel

    45 ans de mariage...déjà! Avons choisi de nous marier à l'Église et avons évolué ensemble. Ce qui nest pas le cas pour la majorité des mariages à mon avis. Il faut que les époux comprennent mieux la grandeur du sacrement si ils veulent s'engager en Église. La noce, une journée... le mariage toute une vie... à découvrir et à dévorer à deux, non pour se limiter mais pour "être plus".

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Zoé Marie Joseph

    Bonjour. Merci pour cet enseignement.
    Je suis mariée uniquement à la mairie et aspirant au mariage religieux.
    Quelles sont les conseils que vous pouvez donner pour mieux vivre ma vocation en attendant le sacrément de mariage.

    Merci et bon dimanche des missions

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Jacques-Benoît

      Bonjour, merci pour votre message. Comme le rappelle la vidéo du frère Timothée, le mariage est une réalité naturelle. Une première chose est donc de vous dire que le mariage à la mairie est un engagement très important avec votre mari. C'est un engagement que Dieu ne regarde pas avec mépris en se disant que le seul mariage qui compte est le mariage religieux. Vous pouvez le remercier parce qu'Il vous donne d'avoir pris cet engagement important pour aimer et être aimée. Pour cheminer vers le sacrement de mariage, la première chose à avoir en tête c'est que le mariage n'est pas un sacrement que l'on reçoit seul(e). Il faut donc que votre mari accepte de cheminer avec vous. Ensuite, vous pouvez prendre contact avec votre paroisse ou un prêtre (ou des chrétiens auxquels vous faites confiance) pour échanger sur votre situation. Le chemin vers le sacrement du mariage est un chemin qui peut prendre plus ou moins de temps en fonction de notre parcours et de qui nous sommes, de qui est la personne avec laquelle nous nous marions. Mais votre mariage à la mairie et votre désir de mariage sont déjà de beaux signes pour lesquels nous pouvons rendre grâce à Dieu !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • manu H

      Bravo !
      Pour nous, c'est aussi le cas : nous sommes mariés (dans le pays de mon épouse) en 1997 - 3 enfants de 21, 18 et 10 ans sont venus composer notre famille.
      C'est après la lecture de Amoris laetitia que j'ai demandé à Chantha (au resto ;-) ) si elle acceptait de m'épouser... une seconde fois !!! Elle a dit oui (ouf !).
      C'était prévu l'été dernier, les invitations envoyées ; mais la maladie en a décidé autrement : dépression pour moi, puis opération quasi-vitale au cerveau pour elle....... Maintenant, on se prépare pour début juillet 2019 !
      Que le Seigneur bénisse tous les époux !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • MANOU

      Bonjour Manu H
      Puisse Dieu vous accorder la paix du Cœur et la guérison totale et qu'il achève en vous son plan de bonheur et d'amour.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • L.Alizé

    Comment concevoir un mariage religieux si l’un des deux est athée mais accepte « pour faire plaisir à l’autre »? La grâce du sacrement agit-elle en l’absence de réciprocité ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Frère Albert

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Le sacrement de mariage est un unique sacrement ou nous avons besoin deux personnes pour qu'il y aura le sacrement. Et pour cette raison, pour que le mariage soit "sacramentel" nous avons besoin que les deux époux soient baptisés. Si l'une de deux partie est baptisée nous parlons d'un mariage naturel. Par contre, si la partie non-baptisée décidé de recevoir le sacrément du baptême plus tard, le mariage devient "automatiquement" sacramentel.
      J’espère de répondre a votre question.
      Bonne dimanche a vous !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • L.Alizé

      Merci pour votre réponse. Dans notre cas nous sommes baptisés tous les deux mais mon conjoint n’est pas croyant et rejette l’existence de Dieu.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • fleur-de-vanille

      Coucou Alizé juste une question sans indiscrétion comment tu arrives à vivre ta foi seule dans ton couplé ? Ça m'intéresse je ss dans ce cas je vis très bien les choses ms ça m'intrigue car jai rencontre peu de couples dans ce cas.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • L.Alizé

      Ça dépend des moments. Parfois j’ai un gros pincement au cœur quand je vois des familles aller à la messe. Noël typiquement. La prière en couple me manque. Mais la situation est aussi un formidable moteur pour la mission même en dehors du couple !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Vroni

    Bonjour, Merci beaucoup pour cet enseignement sur le Mariage Chrétien.
    Voici ma question : vous citez 3 piliers du Mariage Chrétien : liberté, fidélité et fécondité. Pourquoi ne parlez-vous pas de l'indissolubilité ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • mathilde

      Bonjour Vroni, ils disent justement dans la vidéo que la fidélité a en fait deux versants : la fidélité à une seule personne et l'indissolubilité, c'est à dire la fidélité dans le temps.
      Bonne journée à vous !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Vroni

      Bonsoir Mathilde,
      Merci pour votre réponse. Effectivement je n'avais pas encore regardé le témoignage. Et je l'ai vu à l'instant.
      Bonne soirée

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • ThéoDom

      Merci Vroni pour votre attention et Mathilde pour votre réponse. Il existe plusieurs manières de présenter les piliers du mariage. Certains en retiennent 3, d'autres 4. Le frère Timothée a retenu la version 3, en indiquant que le pilier de l'indissolubilité est compris dans celui de la fidélité. Tout dépend de la manière de présenter les choses: mais le plus important c'est de savoir que ces piliers existent et d'essayer de les vivre !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Catherine

    Bonjour,
    J'ai 52 ans, et suis célibataire. N'étant pas célibataire par choix, la question du mariage est un sujet qui m'a toujours beaucoup intéressée. Je voudrais remercier ici les frères dominicains d'avoir eu cette excellente idée de consacrer tout un thème à cette question.
    Le mariage étant si malmené aujourd'hui, il est important d'avoir des repères sur celui-ci. Merci également pour le témoignage de ce couple basé sur la réalité de ce qu'il vit au quotidien, et de ce que représente le mariage pour eux. Là aussi, c'est une belle idée! Bon dimanche à tous.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Angela

    Bon Dimanche. Jai 52 ans, et vit avec autour de moi beaucoup de mariés à l,Eglise. Mon conseil à tous, c,est d,abord de creer, de nourrir, d,enrichir, de fructifier l,amour, la conplicité entre epoux avant tout engagement. Ce n,est pas un essayage, ce n,est pas un jeu. Quand la base de l,amour est solide, le quotidien se gerera dans la Verité à laquelle nous aspirons tous. Le sacrement de mariage est tellement beau, parce qu,il conduit dignement au partage du corps et du sang du Christ. Ne nous en separons plus. C,est pourquoi vaudrait mieux faire un durable examen de conscience avant de s,y engager. Sinon, quelque soit l,etat dans lequel vous vous trouvez, Dieu est miséricorde, restons à son service et oeuvrons en vue de la sainteté dans la pureté et la Verité de vie.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Manicou

      Mariés depuis 60 ans nous pouvons dire que le sacrement de mariage est le pilier de notre couple, même si nous ne sommes pas très mystiques. La vie de couple n'est pas un long fleuve tranquille et d'avoir pris un jour l'engagement de tout faire pour avancer, ne peut se réaliser qu'en puisant force et confiance dans le sacrement sur la route, nous ne sommes pas deux, mais trois... Christ est avec nous. Être dans une équipe de foyers chrétiens nous a aussi portés et nous sommes heureux du chemin parcouru Nicole

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • manu H

      Angela,
      je ne sais pas s'il faut <<faire un durable examen de conscience avant>>, mais justement j'ai aimé la fraîcheur de ce qu'a dit Céline dans la vidéo : <<on était inconscients>> quand ils se sont engagés !
      Oui, je pense que cela aide, oblige à remettre son couple, sa famille, chacun des époux sous le regard bienveillant et protecteur de Dieu et ne pas s'illusionner sur le fait qu'avec nos seules petites forces (ou un examen de conscience approfondi) nous pourrions tenir !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Olivier

    Bonjour,
    il manque dans votre présentation un aspect essentiel du mariage. On peut s'aimer l'un l'autre sans être mariés, on peut mettre aussi Dieu on centre de notre relation sans être mariés. Si le mariage est un sacrement c'est parce qu'il doit être un signe de l'Amour de Dieu non seulement entre les époux, non seulement auprès de nos enfants mais nous devons aussi enflammer le monde de cet Amour. C'est ainsi que nous vivrons l'Alliance d Christ avec le monde.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • jean michel

    Pourquoi le mariage est-il un sacrement ?
    Dans cette 1ere présentation, il aurait dû être dit qu'il s'agit d'un consentement MUTUEL,
    alors qu'à la mairie il s'agit un "consentement" en réponse à l'interrogation de l'officier public... et non du conjoint. De là, le sens du mariage change aussi...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • manu H

      Euh, c'est sûr là ? Les époux ne répondent pas à une question du prêtre ?! Amenez un Dom pour préciser, svp.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • jean michel

      Le célébrant donne sa bénédiction en constatant le consentement mutuel qu'il vient de constater, en français dit que cela est bien.
      Le "oui-oui" et "oui-oui" identiques, illustré dans cette présentation est erroné, les époux se répondent à l'église et répondent à l'officier à la mairie. Sens différent même si les 2 mariages ont leur sens.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • jean michel

      Pour être encore plus clair si possible, le "voulez vous prendre pour époux" de l'officier à la mairie n'est pas le "veux-tu être ma femme" de... du conjoint ! et non pas du prêtre, à l'église.
      Fond différent, sens différent, même si il y a des siècles et des siècles les 2 mariages pouvaient avoir un "sens unique". Donc les propos de notre Dom dans la 1ère rubrique sont trop raccourcis et donc entachés d'erreur.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • jean michel

      pas de commentaire rectificatif, c'est dommage... "Si on compare l'échange des consentements entre les futurs époux dans un mariage civil ou un mariage religieux, on ne voit pas beaucoup de différences." Pas d'échange de consentements à la maire, c'est une différence justement intéressante, car le seul consentement entre époux à l'église revêt un sens et un engagement particulier et unique, ancré dans les 4 piliers.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Cathdemarseille

    Bonjour à tous
    Je suis divorcée
    J'ai 36 ans et je vis avec ma fille.
    Je viens de demander une demande de nullité du sacrement...
    Car le mien de mariage n'a pas fonctionné.
    Donc Dieu n'a probablement pas agit dans ce mariage
    Tant mieux si cela aide certains.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Jacques-Benoît

      Bonjour, merci pour votre témoignage. Il vient aussi nous redire que ce chemin du couple n'est pas dépourvu de souffrances et parfois d'échecs. La quatrième semaine de notre saison abordera spécialement les procédures de nullité de mariage. Je crois que Dieu n'est absent à aucune des réalités que nous vivons. Au-delà de la validité ou non d'un sacrement, Il est avec nous à chaque instant pour nous aider à être toujours debout. Courage à vous

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Isabelle

      Annuler un mariage dans lequel est né(e) un(e) enfant.
      Quel signal cela envoie à l'enfant? Lui/elle est le fruit de cette union qui n'en était finalement pas une?!... alors il est quoi? Un avatar? Une erreur humaine?
      A l'heure où on (l'Eglise, au moins une partie) se soucie tant du bien être des enfants à venir dans des "vrais couples", j'ai du mal à comprendre cette possibilité de nullité du mariage. "Ce que Dieu a uni..." ainsi donc ce ne serait pas Dieu qui a uni?
      Ne serait-il pas plus vrai (moins hypocrites) de reconnaître le divorce et d'accepter de remarier des divorcé(e)s?... enfin , certains disent qu'il vaut mieux être en retard avec l'église qu'en avance contre elle..
      quand je vois une personne qui fait une procédure longue pour obtenir la nullité de son mariage, pour pouvoir se remarier avec une autre personne, pour finalement se séparer à nouveau quelques années après, je comprends mieux pourquoi il est écrit quelque part qu'il n'y a aucun intérêt à se marier.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Faouvoisins

    Le Peres de l’Eglise parlaient des trois autels où Dieu se donne :
    l’autel de l’eglise
    Le table familiale
    Le lit conjugal...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Faouvoisins

    Le Peres de l’Eglise parlaient des trois autels où Dieu se donne :
    l’autel de l’eglise
    Le table familiale
    Le lit conjugal...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Faouvoisins

    En tous cas dans l’ union sexuelle les Époux SE DONNENT l’Esprit saint ! Excusez du peu ! Cela sort du « moi-je » ambiant ! On peut aussi offrir cette union conjugale pour tous ceux qui sont célibataires par choix par la vie (religieux religieuses prêtres pape abandonnés célibataires forcés) : je peux vous dire que c’est puissant et que cela porte du fruit ! Pareil pour l’union sexuelle qui peut être vécue comme une corvée ou comme une offrande à l’autre : je te donne mon corps... je t´offre ce plaisir ... mais moi ma libido n’est pas top mais je m’offre à toi pour toi et pour la gloire de Dieu... et le salut du monde... bon... c’est sûr ça change TOUT vu comme ça

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Faouvoisins

      Et j’ai oublié les veufs et veuves si souvent malheureusement oubliés et seuls...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Faouvoisins

    Bon... si je pousse plus loin Ste catherine de sienne-tertiary dominicaine et non relieuse - à entendu le Christ lui dire : marie-toi avec moi ! Ça va loin mais moi cela me parle !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Faouvoisins

    Mariée depuis 25 ans a L’église je reconnais que Dieu m’aide chaque jour par l’Amour dont Il me comble. Avec cet amour reçu notamment dans la messe quotidienne je peux aimer mon mari mes enfants les autres de l’Amour même de Jésus Christ. Comme dit St. Paul : ce n’est plus moi qui vit mais le Christ qui vit en moi. Et Ste catherine de sienne nous dit de la part du Christ : fais toi capacité Je me ferai torrent.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Mimi

    Se marier à l Église c est reconnaître que j ai besoin de Dieu incarne en Jesus Christ pour aimer toujours !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Annie

    Un sacrement que les époux se donnent en s'appuyant sur l'aide de Dieu au quotidien.
    Car c'est au quotidien qu'il faut chacun chercher à entretenir la flamme, avec l'aide de Dieu! Et nos vies deviennent riches, de rencontres, de projets, d'engagements... Chacun peut y grandir en humanité et spiritualité...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • la Vie Zoé

    le mariage est un sacrement établie par Dieu, et le sacrement du mariage il faut comprendre que cette grâce nous est faite pour les autres et non pour nous.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Gigi

    Le mariage est un sacrement qui nous permet concretement de faire la volonté de Dieu de participer dans son plan de vie pour nous.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • PAT

    La mariage c'est une alliance faite avec Dieu et pour Dieu devant les hommes.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • PAT

    Ce que Dieu a unit que l'homme ne le sépare pas.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Cecilek

    Puisque c'est un sacrement que l'on se donne l'un à l'autre, comment en vivre après plus de vingt ans de mariage ? Comment le nourrir ? Comment faire pour qu'il est du sens ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • PAT

      Le mariage est sacré et unit deux êtres choisis et voulus par Dieu pour l'éternité. Moi j'en aurai 34 ans de mariage et j'ai appris moi et mon épouse à cheminer avec Dieu tout au long de notre vie. Seul nous n'y arriverons pas. Nous sommes alors engagés à faire des sessions comme Mariage-Rencontre ou Cana qui a fait grandir notre couple et de ce fait garder toujours cette flamme de l'Amour toujours allumée jusqu'à maintenant malgré les tempêtes ou difficultés de la vie. Nous avons pris les armes de feu que le St. Esprit nous donne dans la prière en couple afin de nous fortifier et de marcher sans peur. Il y a aussi un temps pour de "relaxer" en couple et faisant des sorties ensemble, partageant avec d'autres couples autour d'un repas et surtout exprimer quotidiennement notre tendresse l'un envers l'autre. Pour donner du sel à tout cela, c'est toujours garder notre regard tourner vers notre Créateur à tous. Croire toujours en son Amour pour moi et pour nous et le bénir en tout temps. Aller à l'Adoration, participer à l'Éucharistie le plus souvent possible donne d'avantage plus de saveur à notre vie à deux. Et enfin croire et faire confiance à cet Amour Divin qui surpasse tout, qui est infini et que nous devrions tous y gouter afin de rester et de garder en vie la flamme de l'Amour en soi.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Cecilek

    Puisque c'est un sacrement que l'on se donne l'un à l'autre, comment en vivre après plus de vingt ans de mariage ? Comment le nourrir ? Comment faire pour qu'il est du sens ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Faouvoisins

      1 en priant pour toi et ton couple afin que Dieu renouvelle la force du sacrement de mariage et vous donne un cœur de fiancés
      2 en priant si possible un notre Père et je vous salue Marie en couple : simple mais puissant et cela quotidiennement y compris au tel si séparation géo !
      4 on offre nos difficultés quotidiennes pour l´autre par Amour... : on se sent porté spirituellement par l’autre cela renforce les liens et si tu es seule à prier ta prière vaut double : pour lui et pour toi...
      3 en se retrouvant en priorité seul face à soi-même pour se ressourcer dans la solitude et le silence SANS CULPABILITÉ aucune : Je recharge mes batteries de femme, d’homme.
      4 en se retrouvant une fois par mois min à l´extérieur dîner dehors ballade visite ... TOUS LES DEUX uniquement sans les enfants:pour grandir ils ont besoin de voir leur parents amoureux plus que de se sentir aimés. C’est un moine qui m’a dit cela !.. ils nous aiment inconditionnellement de fait et nous aussi ... normalement hein !!

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • fleur-de-vanille

      garder une part d'intimité pour soi seul c'est important aussi j'imagine

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • manu H

      eeeh, voilà un bon p'tit guide de l'amour conjugal durable, Faouvoisins !
      ;-°))

      Vous devez être connecté
      pour aimer.