Défendre l'environnement: une nécessité pour les chrétiens ?

"La terre crie en raison des dégâts que nous lui causons par l’utilisation irresponsable et par l’abus des biens que Dieu a déposés en elle" écrit le Pape François. Les chrétiens ont-ils un rôle particulier à jouer dans la défense de l'environnement ?

  • Neptune

    Bonsoir,
    Merci pour ces méditations qui ouvrent de nombreux sujets de réflexion. Je voudrais revenir sur votre analyse de l'agriculture française et la position de la JAC. Votre analyse est pertinente et j'ajouterai un point. En 1950, la production agricole de la France et l'Europe ne suffisait pas pour nourrir la population. La société demandait donc à l'agriculture de produire. Le progrès technique a permis de combler ce déficit. Ce progrès technique a aussi permis de produire assez pour nourrir une population en croissance rapide. Ces aliments n'arrivent pas à la disposition de tous et la faim n'a pas été vaincu. Par ailleurs, le progrès agricole a eu des conséquences néfastes sur l'environnement. C'est vrai, mais nous ne devons pas oublié ce qu'il a permis d'obtenir. De la même façon, pour nourrir 9 milliards de femmes, d'hommes et d'enfants, nous avons besoin d'un progrès, mais ce progrès doit être orienté par des considérations éthiques. Il faut lui redonner un but

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • M.Drapier

    Je suis toujours surpris par le fait de distinguer l'homme et de le mettre a part dans la création; que cela soit en théologie ou en philosophie, cette propension a mettre l'homme a part ou au dessus de la création a conduit a toutes les aberrations que nous connaissons; Jusqu’à cette conviction intime que nous avons d'une nature qu'il faut ou que nous devons réguler. Alors que l'homme est apparu tel un épiphénomène dans l'histoire de la terre. Nous ne sommes qu'une partie de cet immense univers voulu par Dieu. Pourquoi prétendre a plus ? Quel orgueil insensé voudrait nous faire croire le contraire. Garder le jardin est ce donc le défigurer ??? Fraternellement, Maurice

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Micho

    Sur ce dossier, nous sommes des apprentis sorciers et pris au piège des "progrès " réalisés .
    La prise de conscience des questions environnementales nous conduit à remettre en cause ce que nous avons cru bon précédemment.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • corleow

    Tout à fait dans l'esprit du "salut des animaux" :j'ai écrit un article pour mon site d'évangélisation:https://www.youeternity.com/les-animaux-vont-ils-au-paradis/
    Vous pouvez aussi y laisser vos commentaires ...En udp.Corinne.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    Commentaire modifié
  • Nanar

    Je suis très choqué au sujet si Jesus était aujourd’hui ecolo vous avez cité la Greta command vous pouvez cité cette gamine qui prône la voiture électrique or sachant que les batteries ont des composants que l’on trouve dans des mines en Afrique et que l’on fait travailler des pauvres gosses 24heurw par jours 7jours sur 7 payer une misère cette un honte tout sa pour le bien être des blancs
    Voilà se que j’avais à dire B.CH

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • GautierB

      C'était juste une phrase d'accroche, Frère Benoît Ente n'a jamais dit que le Christ aurait exactement fait comme Greta !
      Après, le Christ est en chacun de nous, il est donc aussi en Greta ;-)

      Mais vous avez raison, l'écologie est un sujet difficile où aucune solution miracle n'existe quand on prend le soin de regarder toute la chaîne.
      Les voitures électriques n'émettent pas de CO2, mais les conditions de fabrication des matières premières sont désastreuses.
      Un barrage hydro-électrique n'émet de pas de CO2 pour produire de l'électricité, mais que dire si sa construction nécessite d'exproprier des populations indigènes et modifie profondément l'éco-système local ?
      Une éolienne n'émet de pas de CO2 pour produire de l'électricité, mais aura nécessité bien plus d'acier et de béton pour sa construction qu'une centrale nucléaire par rapport à la quantité d'électricité produite.
      Une centrale nucléaire n'émet pas de CO2 pour produire de l'électricité, mais que dire des conditions d'extraction de l'uranium et de conditionnement des déchets radioactifs ?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • VERO

    C'est bien de se tester mais nous n'avons pas la correction ?Je n'ai pas compris comment trouver les réponses corrigées?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Louis

      Normalement, si tu as fais une "erreur", la correction s'affiche après la question ou à la fin de "l'exercice"...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Damien

    Environnement est à mon avis un concept non chrétien.
    L'Homme, en tant qu'il a un corps, n'existe pas indépendamment des écosystèmes dans lesquels il vit. De même spirituellement, il existe une communauté de Salut du cosmos entier. Pas de Salut de l'Homme sans salut de toute la Création (i.e. réunification à la vie trinitaire en Christ).
    L'Homme porte le cosmos en lui car il en est issu, le cosmos inclut l'Homme qu'il a produit (par la main de Dieu certes).

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • joanès

      C'est un sujet que je médite souvent et spontanément. Celà me rassure et me situe quelque part dans l'Infini.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Isabelle

    Catho, écolo, politico, philosoph(o)...
    Je ne sais pas si mon chat ressuscitera, quand comment, ni si moi même je ressusciterai. certaines religions le disent et leurs adeptes sont censés le croire, ou quand comment, même elles ne savent pas trop...
    Est ce que l'homme sauve(ra) la planète ou Est ce la planète qui sauve(ra) l'homme?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Isabelle

      Peut être bien que c'est pour répondre à ces deux dernières question que la religion dit que c'est Dieu qui sauve...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Manu

      C'est Jésus Christ, rédempteur du monde, qui nous sauve, hommes, femmes. Etant sauvés, nous régnons par le St Esprit sur la terre avec un immense amour. C'est l'histoire d'une conversion intérieure de tous les jours où nous cherchons à vivre de la juste manière…

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • isy

    Bonjour,

    Enfant, lorsque je marchais sur la pelouse et les petites fleurs, sur les fourmis , j'avais peur de leur faire mal, de les tuer. Les autres enfants ou les plus grands ne me comprenaient pas. Ou bien ils ne voulaient pas comprendre... Grâce à Dieu j'ai pu lire le sublime livre "la vie secrête des arbres" et j'ai alors enfin su que je n'étais pas la seule à penser que la nature, les plantes, les arbres, communiquaient les uns avec les autres et communiquaient aussi avec nous, si nous arrivons à savoir les écouter. Il y a tellement urgence pour venir en aide à nos frères et soeurs les animaux comme disait Saint François d'Assise.

    Peut on s'unir en prières pour les plantes, les animaux, la Nature ?

    Car oui, il y a bien urgence, pour que la planête Terre que nous allons laisser aux autres générations, soit enfin respectée et aimée comme toute création de l'Eternel;

    Merci pour votre travail

    Bises fraternelles en Christ

    Isabelle

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Louis

      Je ne sais pas si on peut réellement prier pour des animaux mais en tout cas, ce qui est certain, c'est que la Terre ( et même l'ensemble de l'Univers) a été créé par Dieu, de la plus petites des fourmis (pour reprendre ton exemple) à la plus grande des galaxies. Donc selon moi, on doit respecter cette création. Toute vie (quelle qu'elle soit) est admirable à mes yeux. (Même celle d'un embryon, menacée par certains dans notre société actuelle, ou celle déclinante d'une personne âgée, elle aussi en danger de nos jours…)
      Je pense aussi que cette admiration et ce respect peuvent s'appliquer aux plantes. J'ai eu la chance, moi aussi de lire ce fabuleux livre qu'est "La Vie Secrète des Arbres". A sa lecture, je me suis senti si insignifiant face aux grands chênes centenaires!
      Donc, pour proposer une réponse possible (car il y en a beaucoup d'autres) à ta question Isabelle, on peut remercier Dieu pour le monde dans lequel nous habitons et pour les créatures qui le peuplent avec nous. Je pense ici à Saint François d'Assise et à son psaume de la création, véritable ode en honneur de la Nature et des Animaux!
      En union de prière (et de louanges pour la Nature =)

      Louis

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Manu

      Le salut n'est-il pas pour tout le vivant? oui je le pense.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • GautierB

      Bonjour,
      Si vous me le permettez, je pense qu'il ne s'agit ici pas tant de "communication entre les êtres vivants" (expression qu'il faut manipuler avec prudence car limite ésotérique) que de souffrance infligée gratuitement à une créature inoffensive et sans défense.
      Petit, je ne tuais pas les fourmis qui ne me faisaient rien de mal, mais je tuais sans vergogne les cafards qui menaçaient l'hygiène de notre cuisine !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Catherine

    Oui, défendre l'environnement est une nécessité pour le chrétien et un devoir. Car protéger notre environnement c'est faire du bien à notre prochain, c'est donc l'aimer. Ce qui est notre premier devoir après l'amour de Dieu.
    Quand nous défendons les forêts ou les abeilles, c'est de notre propre survie qu'il s'agit.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Catherine

    Oui, défendre l'environnement est une nécessité pour le chrétien et un devoir. Car protéger notre environnement c'est faire du bien à notre prochain, c'est donc l'aimer. Ce qui est notre premier devoir après l'amour de Dieu.
    Quand nous défendons les forêts ou les abeilles, c'est de notre propre survie qu'il s'agit.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Christian

    En quoi la nature est elle l'expression de la bonté de Dieu ? Dans la nature les relations entre les êtres sont impitoyables. Le prédateur chasse et mange ses proies sans état d'âme, plus il est faible, plus c'est facile, la préférence va chasser et dévorer les plus faibles. Dans le monde végétal, la concurrence est féroce. Sous un noyer par exemple, malheur à la graine d'arbre tombée sous son ombre, aucune ne résisterait à ses hormones émanées. La relation entre les végétaux et les animaux ne sont pas marquées par l'amour fraternel ... Une nuée de larves de papillon peut achever en une saison un buis. Bref, la loi dans la nature, c'est manger et éviter d'être mangé ! En quoi cette loi est elle expression de la bonté divine ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • isy

      Bonjour Christian

      Dieu est le seul a savoir pourquoi il a crée la nature, les relations entre les animaux, relations entres les plantes, de telle façon.
      Un exemple : lorsqu'un corps se décompose, il viendra nourrir toutes sortes d'insectes
      Dieu fait bien les choses, et en toutes choses il y a Dieu et du bon

      Isabelle

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • GautierB

      Dans le fonctionnement que vous décri(v)ez, il apparaît une forme d'auto-régulation, naturelle, où chaque espèce se retrouve avec exactement les ressources dont elle a besoin pour vivre. Dieu pourvoit ainsi à chacun selon ses besoins. Dieu est bon !
      L'ensemble paraît harmonieux, la Création est belle. Dieu est beau !

      Si une espèce se montre trop gourmande et consomme trop de ressources, les ressources se raréfient, l'espèce ne pourvoit plus à ses besoins et diminue alors en nombre...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Tiger

    C'est évident qu'en tant que chrétien il faille défendre l'environnement puisque c'est la création de Dieu pour nous et que nous devons respecter tout ce que Dieu a fait, c'est aussi simple que cela. Tout est vivant puisque tout à été fait par et pour Jésus si je ne me trompe. Le problème, je pense, c'est que l'homme trop souvent se prend pour Dieu, et c'est là qu'est tout le problème. Humilité un maître mot que nous devrions ne pas oublier.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Nicodeme

    Merci pour cet enseignement, c'est vrai que la création est confiée à l'homme, mais avec l'aide de l'Esprit de Dieu d'une grande nécessité.
    je n'ai pu faire le 2ème paragraphe à trous, car je ne savais pas qu'on ne pouvait le faire qu'en une seule fois et n'ai pu même y accéder pour le relire

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Majo

    Une évidence et une piqure de rappel nécessaire pour une application quotidienne.Les trous du texte je ne peux les remplir car les mots n’apparaissent pas .

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Christian

    Chrétien et écologiste depuis plus de 25 ans, ces deux aspects de mon cheminement existentiel sont inséparables. C'est en ma foi chrétienne que je puise les racines de mon engagement écologiste, et c'est dans mon engagement écologiste que je témoigne de ma foi chrétienne. C'est en me ressourçant dans l'oraison en la Sainte Vierge Marie qui me conduit en Jésus-Christ que je puise mon espérance d'unicité fraternelle apaisée, cordiale et coopérative joyeuse entre les êtres humains, dans la joie de vivre en toute simplicité en prenant soin les uns des autres, et de la nature dans sa globalité. Ne pas prendre soin des autres, et de la nature dans sa globalité m'est inconcevable.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Dacar

    Bonjour,
    dans la 2e vidéo, j'ai été interloqué par la phrase "En ne se souciant que de l'Homme, [l'Eglise] a mené l'humanité et les animaux à la catastrophe".
    Est-ce bien exact ? N'est ce pas plutôt que l'Homme n'a pas pris conscience qu'il fait partie de la Création et qu'il en dépend ? Autrement dit, se soucier de l'Homme c'est se soucier de l'intégralité de l'environnement (dont les animaux font partie).

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    Commentaire modifié
  • Mich

    Désolée mais je ne puis mettre les mots à leur emplacement dans le texte à trous. Quand je clique sur un mot, je n'arrive plus à descendre dans le texte initial.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Catherine

      J'ai eu le même problème, et c'est avec beaucoup de retard que j'ai pu terminer l'exercice.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • natisane

    J'ai toujours pensé que l'écologie ne devait pas être "accaparée" par un parti politique.C'est un domaine qui concerne plusieurs disciplines et qui devrait être pris en compte par tous les partis politiques. Qu'il y ait un ministère de l'écologie ,oui ,mais indépendant des prises de positions partisanes .Et les religions devraient avoir voix au chapitre ,car elles ont une réflexion sur le sujet.Pour moi l'église est tout à fait légitime pour parler d'écologie,entre les chapitres consacrés à la Création(dans une bonne traduction!),le souci de Saint François pour toutes les créatures et l'encyclique du pape François "Laudato si",plus son souci "d'écologie humaine"pour orienter l'humain vers le respect de sa propre vie,elle est compétente et devrait plus faire entendre sa voix dans ce domaine.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Joseph

    Merci sœur Marie-Laure pour votre message bienveillant.
    L'erreur est humaine et lire et comprendre les mots n'est pas évident. Selon la Bible Dieu aurait dit à l'Homme." Soumettez et dominez la création !" l'Homme s'est basé sur le sens des mots dans la traduction et s'est trompé magistralement. C'est aujourd'hui qu'on voit les dégâts qu'il a faits: notre petite planète est à l'agonie.
    Comment donner foi aux mots que l'Eglise enseigne? L'Eglise est une grande pécheresse qui se trompe, comme tout ce qui est humain. Comment trouver le vrai du faux ? Ce n'est que par les erreurs que l'on peut avancer en en tirant les leçons, Notre chemin de résurrection est encore bien long...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • LEVIELLEDE

    A mon avis ce n'est pas le rôle des cathos de "faire de l'écologie" prier pour le salut de l'homme oui mais vouloir défendre des positions sur l'interaction de l'homme et de la nature c'est le rôle des scientifique et ils ont bien du mal a être cohérent entre eux.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • DanielD

      Le salut de l’homme passe aussi par le respect du monde dans lequel il vit : écologie, justice sociale, etc... c’est dans ces conditions, qu’il pourra faire véritablement son salut. Comme le disait Paul VI, il faut un minimum de moyens pour avoir un minimum de vertus.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Lauriane

      Bonjour,
      Effectivement, je ne pense pas que les cathos puissent donner des conseils d'ordre "pratique" sur la manière dont il faut prendre soin de l'environnement, mais nous avons tout de même un rôle à jouer pour affirmer qu'il faut en prendre soin. Et individuellement chacun peut agir en conséquence, dans un plus grand respect de la Création.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.