L'homme créé à l'image de Dieu: qu'est-ce que ça vous inspire ?

On lit dans la Genèse que l'homme a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu (Gn 1,26). Dieu nous ressemble-t-il tant que cela ? Comment comprendre cette phrase ? Quelles questions soulève-t-elle ?

  • Sailor

    Selon Philippe Abadie, l'homme créé à l'image de Dieu a pour tâche de parvenir á sa ressemblance en dépassant son animalité... si j'ai un peu compris.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • mamietitine

    dieu est notre père ilest unique a son image, sans dieu que serait la terre et l'etre humain

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Isabelle

      "sans dieu que serait la terre et l'etre humain"
      La même chose qu'avec...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • André

    J'aime lorsque vous faites la relation entre Aristote et Platon. Vous vulgariser très bien ce qui est compliqué félicitation mon frère. Je crois que l'on peut se passer du soufflage dans les narines

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Isabelle

    “L'homme créé à l'image de Dieu: qu'est-ce que ça vous inspire ?”
    Que tout comme son créateur, l'homme EST. Point.
    Tout le reste n'est que du bavardage qui ne peut expliquer complètement ce qu'est l'homme, pas plus que ce qu'est Dieu, son créateur (que l'homme a lui-même nommé ainsi)
    L'homme, tout comme son créateur, peut dire : "Je suis." Ainsi, il est l'image et la ressemblance parfaite de Dieu.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Violoncelle

    Merci pour votre vidéo sur l'âme et le corps ! Cela m'apparaît comme un début ! En tout cas, j'ai le goût de pousser plus loin. Oui, nous sommes bien à l'image de Dieu, mais qu'en est-il de l'Incarnation ? Pourquoi Dieu a-t-il voulu devenir un humain ? Il manquait un corps à Dieu ? Et si Dieu était plus grand après la Résurrection du Christ qu'avant ! Désormais, la Trinité s'est enrichie d'un corps humain ! Est-ce que Dieu grandit ? Est-ce que Dieu est incorporée à sa création comme l'âme à notre corps ? Dieu n'est-il pas le Souffle de l'Univers ? Et cette merveille que nous avons récemment nommée l'Évolution (découverte par un athée ?) n'est-elle pas la manière de Dieu d'envahir l'Univers et de le faire grandir ? Et si le Corps mystique du Ressuscité était la réalisation progressive de l'infinité de Dieu ? Dieu n'est-il pas, comme notre âme, susceptible de progresser pour atteindre sa parfaite stature lors de l'accomplissement total du Corps ecclésiale, aussi appelé Corps mystique du Christ encore inachevé jusqu'à la fin des Temps, jusqu'au point Oméga de la Création universelle ? Oui, je sais que je suis un peu hors norme, que je dépasse nos schémas habituels de penser, que certains des concepts que j'utilise mériteraient d'être affinés, mais je suis incapable de taire ce que votre vidéo a fait naître en moi de points d'interrogation… Merci encore !
    Jean M L

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • rené

    L'âme et le corps? Vous avez oublié une 3è composante de l'être humain: l'esprit. Corpus, anima, spiritus (soma, psychê, pneuma). Cf. par exemple: 1Th, 5,23: "...Que Dieu garde parfait et sans reproche votre esprit, votre âme et votre corps, pour la venue de N.S J.C." Tout animal (dont nous sommes) est composé d'une âme et d'une chair (corps); ce qui nous distingue l'être humain de l'animal, c'est cette composante spirituelle : l'esprit.
    Quand un animal meurt, tout disparaît (corps et âme); quand un être humain meurt, l'esprit demeure. Peut-on dire alors que son âme et son corps ont aussi disparu? Et Jésus, sur la croix, 'remit son esprit'.
    René

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • fr Matthieu

      Bonjour René,
      Merci pour votre question tout-à-fait pertinente et difficilement abordable dans le format vidéo de Théodom !
      Voici deux pistes de réflexion qui me semblent importantes (il faudrait aussi distinguer ce qu'on appelle aujourd'hui 'esprit' et qui est plutôt de l'ordre du mental et de l'intellect que de l'ordre du spirituel comme chez Paul) :
      - L'anthropologie ternaire de Paul, d'origine indirectement néoplatonicienne, a très souvent été interprétée chez les Pères non comme une tripartition de l'homme en trois parties séparées, mais comme trois dimensions quasi-imbriquées de l'homme. L'esprit est alors la fine pointe de l'âme, et non autre chose que l'âme. C'est le 'lieu' de l'âme (et donc de l'humain) où loge l'Esprit de Dieu, où l'humain se tourne vers Dieu. Certains Pères de l'Eglise (comme Irénée de Lyon) jouent même avec l'ambiguïté du nom de ce lieu : puisque l'Esprit de Dieu y réside, qu'est-ce que l'esprit humain sinon l'Esprit de Dieu en tant qu'il habite en l'humain ?
      - De plus, l'anthropologie paulinienne semble plutôt binaire que ternaire, malgré les quelques belles formules conclusives qui évoquent "l'esprit, l'âme et le corps". Cela dit, Paul distingue en l'homme la chair et l'esprit. On a souvent tendance à interpréter cela en termes de la philosophie grecque, le corps et l'âme. Pourtant, il faut bien s'en méfier. Paul utilise deux catégories différentes, et pas moins intéressantes, pour analyser l'homme : il ne distingue pas l'homme en tant qu'il est matériel ou immatériel, mais l'homme en tant qu'il est tourné vers le monde ou vers Dieu. Paul distingue deux dimensions en l'homme selon un critère spirituel (théologal) et non selon un critère empirique, scientifique. Et les deux anthropologies ne se recoupent pas !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Damien

    Dieu est Créateur et Trinité, i.e. relation d'Amour. Aussi être à l'image de Dieu, n'est-ce pas pour l'Homme d'entretenir une relation d'Amour avec toute créature et par là, lui permettre d'être (sorte de coopération à l'acte créateur) et d'être bien.
    Or la tradition chrétienne occidentale, marqué par l'Aristotéli-thomisme, s'entête, au nom d'une hiérarchie des créée par Dieu, à défendre le droit moral (c'est à dire qu'il ne s'agirait pas d'un compromis lié au péché) à tuer et manger des animaux.
    N'est-ce pas une dégradation de la vocation humaine à être à l'image de Dieu ?!

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Marie

    A propos du corps et de l'âme :

    On fait souvent l'erreur platonicienne de séparer l'âme, spirituelle, du corps, materiel. On saucissonne notre vie avec des moments pour l'âme (je prie) et des moments pour le corps (le reste du temps : je mange, je dors, je bosse; je m'amuse). Et si on retrouvait notre unité? Si on priait aussi avec notre corps ? Si "le reste du temps" pouvait aussi gagner une dimension spirituelle ? (comment ???)

    Autre remarque ; la médecine a fait une erreur du même type en séparant la psychologie de la médecine traditionnelle. Or, on voit aujourd'hui à quel point corps et psychisme sont intimement lié. (effet placebo/nocebo, efficacité de l'hypnose, effet du moral sur le cancer, effet de l'alimentation sur le comportement etc...)
    Peut-être bien que cela nous apprend quelque chose sur l'unité de notre âme et de notre corps...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • fr Matthieu

      Je vous rejoins tout-à-fait ! C'est peut-être le travail de toute une vie de trouver la sérénité d'une union vécue d'âme et de corps. Et c'est peut-être le travail de toute une époque de raccommoder ces deux dimensions de l'humain dans la culture dominante !
      Et puis, peut-être cela aiderait-il de découvrir d'autres anthropologies (dans d'autres cultures) où l'humain est considéré selon des aspects encore différents : comme un être vivant en société et non un être purement individuel, autonome, etc.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

      Commentaire modifié
  • Marie

    "homme et femme, il les créa"... Cet homme et cette femme s'aiment. Et si c'était leur amour qui était à l'image de Dieu ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • fr Matthieu

      Bonjour Marie,
      Excellente intuition ! Si je ne m'absue, c'est exactement ce que veut dire saint Paul dans sa lettre aux Ephésiens (Ep 5,31-32) : "À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un. Ce mystère est grand : je le dis en référence au Christ et à l’Église."
      L'homme et la femme dans un couple s'aiment à l'image du Christ et de l'Eglise. En ce sens, leur amour humain est à l'image de l'amour divin du Christ pour l'Eglise.
      Et puis... "Dieu est amour", donc ressembler à Dieu, c'est aimer !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Barbacraie

    Dès lors que Dieu a créé l'homme a Son image, la vie humaine est sacrée. D'où la condamnation de l'avortement, de l'euthanasie, et j'ai appris avec satisfaction que le catéchisme de l'Eglise catholique condamne désormais la peine de mort. Cela dit je pense que cette condamnation aurait pu se faire de façon plus solennelle, plus visible.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Francis

    Cela me fait penser à cette réflexion de Pierre Teilhard de Chardin à méditer:

    "Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle mais des êtres spirituels vivant une expérience humaine."

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • A.Eliane

    C'est aussi le Christ qui est visage de Dieu. C'est par lui que je sais de quoi est fait l'amour en partage. J'ai oublié de le dire sinon si Christ n'était pas venu dans le monde comment saurait on qui il est ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • A.Eliane

    Peut on dire qu'il y a réciprocité dans cette image en tant que corps humain ? Ne parle t'on pas plutôt de tout ce qui fait l'être dans ce qu'il est ? L'âme est tout ce qui constitue ce que nous sommes hormis le corps. Dieu on ne l'à jamais vu mais nous pouvons être en relation avec sans pour cela en faire un corps humain. Il est plutôt corps mystique en relation avec nous ... C'est peut être un peu ardu mais c'est ce que j'entrevoie

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Agnes

    En tout homme l'image de Dieu est présente. Pour cela Il faut le respecter et l'aimer.
    Puisque je suis créée à l'image de Dieu alors je peux m'aimer en dépit de mes faiblesses.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • S.Miquelina

      J'aime beaucoup l'approche du frère Matthieu Palayret . Ses explications sont claires, ça donne le goût d'aller plus loin. Merci à la communauté THÉODOM" Continuez votre beau travail........ Miquelina Silva

      Vous devez être connecté
      pour aimer.