Le combat spirituel, qu'est-ce que c'est ?

Pour vous, de quoi parle-t-on quand on parle de combat spirituel ?

  • Gomon John-Paul

    Le combat spirituel est une bataille que le chrétien livre aux forces des ténèbres pour les vaincre et détruire toute leur puissance avec les armes que Dieu lui donne.Dans Ep 6,12, l'auteur nous donne une idée de la nature de ces forces. Ces forces sont puissantes,mauvaises et extrêmement rusés.En ayant aux reins la vérité pour ceinture,en revêtant la curasse de la justice,en mettant pour chaussures aux pieds le zèle que donne l'Evangile de la paix,en prenant par- dessus tout le bouclier de la foi,avec lequel nous pourrons éteindre tous les traits enflammés du malin,en prenant aussi le casque du salut ,et l'épée de l'Esprit,qui est la parole de Dieu,nous serons avec le Christ, les grands vainqueurs. La fréquentation des sacrements est le chemin le plus sûr pour une bonne utilisation des armes que Dieu me donne .Par le Baptême,je quitte le monde des ténèbres pour une vie nouvelle avec Jésus Lumière qui m'aide à connaître la ruse que les forces des ténèbres emploie pour nous détruire.Avec l'Eucharistie, Jésus me nourrit tous les jours.Par la Confirmation,je reçoit l'Esprit-Saint qui m'envoie annoncer que Jésus mort et ressusciter. Pour y arriver,je doit lire la parole de Dieu.Le chrétien doit rester toute sa vie unis au Christ.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Nelleca

    Bonjour. Je voudrais juste répondre à ça : "On attend le saint patron des personnes en souffrance psychique !" Il me semble que Saint Mathurin est là depuis un bon moment ....

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mathurin_de_Larchant

    "Ce fut un saint très populaire au Moyen Âge, invoqué pour la guérison des fous et aussi selon la légende pour les épouses insupportables." Qui sont peut-être en souffrance psychique ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Thérèse

    Curieusement, pour les réponses au test, les réponses affichées ne sont pas celles que j'avais choisies en cliquant sur celles que je voulais! Est- ce que d'autres ont fait la même expérience? Ce n'est pas grave mais je voulais le signaler!

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Marie

      Oui pareillement j’avais choisis d’autres réponses ..... que celles que l’on m’a annoncées

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • jeannine

      J'ai aussi rencontré ce souci, même en rejouant 2 fois.
      Merci pour ce parcours théologique. Je trouve beaucoup de joie. La prière est une école simple, exigeante, j'ai retenu ceci "si ton désir est continuel, ta prière sera continuelle" ;
      et puis, "la prière est un simple regard jeté vers le ciel" (Thérèse de Lisieux). Même si je n'y arrive pas parce que mon esprit est encombré, je crois profondément que Lui le Seigneur saura affiner mon désir et au temps voulu (le sien et le mien) jaillira une autre prière que celle que je voulais.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • christie

      oui

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Nano

    Au moment de la conversion, de cœur et d'esprit, on est tout feu tout flamme, prier est un moment magnifique, on voudrait prier 2h par jour, multiplier les dévotions... puis vient le moment des premières sécheresses, moins de temps, d'envies pour prier. Une certaine routine semble s'installer. C'est là que le combat spirituel commence, car on doit apprendre à... désapprendre. Croire que quelque chose est bon pour nous, que se soit une dévotion, un travail, le choix d'amitié ou d'un conjoint, alors que Dieu a un plan totalement différent pour nous! Ce qui est sûr, c'est que c'est un plan d'amour dont l'unique but est notre salut. Il y a le combat contre les passions flagrantes au début, et plus le vie spirituelle s'intensifie, plus le combat va se resserer sur un chose essentielle pour que Dieu puisse agir totalement : c'est se départir de sa volonté propre. Et cette dernière est omniprésente dans nos vies, contrairement à ce que l'on croit souvent. Il ne faut pas oublier le Malin qui, dès qu'il voit une âme prête à tout pour avancer spirituellement, va s'acharner sur la personne pour la décourager.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Catherine

      Combien j'adhère à vos propos! Oui, après l'enthousiasme vient une période de sécheresse. Et, en effet, le Malin y a sa part.
      Mais plus mon coeur se désseche et plus je parle à Dieu, le priant de m'aider. Ce Père aimant ne peut m'abandonner.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Danielle H

    Concernant les propos de Père Grégoire sur nos prières non exaucées, j'ai, je crois, bien compris ses paroles. Et pourtant! Si je prends son exemple, Lucas qui se drogue. Pourquoi Dieu le Père n'exauce pas notre demande? Pourquoi ne sauve-t-il pas Lucas qui probablement est dans l'incapacité de s'en sortir seul? Là, je ne comprends pas, malgré les explications de Père Grégoire. Quelqu'un pourrait-il aller plus loin pour que je comprenne, en restant sur l'exemple de Lucas?
    Un grand merci à vous.
    Danielle

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Ourson

      Dieu a besoin de la participation de Lucas pour aller vers la guérison.
      Dieu ne fera jamais rien à notre place.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • ozanna

      Bonjour, peut-être ne voit-on pas immédiatement l’effet de notre prière, mais je pense qu’elle est utile. Demander à Dieu que sa volonté s’accomplisse pour Lucas, qu’il l’aide, qu’il mette sur son chemin de bonnes personnes qui pourront l’aider, finira par porter ses fruits, mais peut-être ne pouvons-nous pas évaluer les progrès attendus en raison du temps nécessaire ou d’autres conditions qui nous échappent. Le Seigneur nous demande de croire que ce que nous demandons est accordé et de persévérer dans la prière. Peut-être faut-il aussi s’y mettre à plusieurs pour renforcer cette prière, la confier à Marie, à un groupe de prière, ….

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Christie

    Le combat comme le mot le suggère c'est une lutte
    Une lutte contre soi même
    Par exemple pour la prière
    Je veux prier mais tant de choses se mettent à barrer mon chemin
    J'oppose prière et action je commence par faire une action qui me donne bonne conscience. Le combat c'est de mettre la prière en 1 ère place !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Christie

      Avec comme disait la " Petite" Thérèse la prière c'est un regard un élan du cœur...
      Sans le Seigneur nous ne pouvons rien faire ! Et l'Esprit vient au secours de notre faiblesse pour sortir de notre bouche et notre cœur une louange inexprimable...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Trez

    Le combat spirituel c'est perséverer dans la prière et dans l'abandon inconditionnel à la volonté du Père tout en luttant chaque jour en moi et autour de moi pour construire un monde plus fraternel et plus conforme à ce que Jésus a incarné "qui est mon prochain ? Tout homme...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • jeannine

    Vivre le combat spirituel c'est accepter de marcher à la suite du Christ, de sortir de la quiétude, du confort spirituel pour se laisser entraîner sur des chemins escarpés, j'ai longtemps résisté, refusé jusqu'au jour j'ai entrevu que j'étais toute petite, que Lui est mon Sauveur, j'ai relu avec foi le combat de Jacob.
    J'ai souvent sommeillé pour ne pas entendre, pour ne pas me rendre, "des profondeurs je crie vers Toi Seigneur…". Il est long le chemin de la résistance jusqu'au jour où la grâce de l'Esprit-Saint m'a été offerte "Seigneur me voici, je viens faire ta volonté".
    Le combat spirituel pour moi c'est bien ce chemin de l'humilité, de la disponibilité entre le Seigneur qui m'aime et me désire. J'ai fait l'expérience ainsi de ce que veut dire "obéir" et "être libre". J'ai consenti à n'être qu'une petite créature et Lui mon Sauveur et mon Dieu

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • bernadette

    Il me semble aujourd'hui que le combat spirituel, c'est justement d'abandonner le combat ! (après avoir lutté...) :
    Se tenir désarmé devant le Seigneur,
    Lui dire : "Je T'aime; fais de moi ce que tu voudras"

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Marie Jo

    Pour moi c'est l'écoute de l'Esprit, qui nous parle au cœur dans les psaumes, dans une lecture, dans une remarque fraternelle... nous invitant à aller de l'avant, à lutter contre notre propre égoïsme, à nous abandonner à sa miséricorde... C'est une lutte quotidienne!

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • AMBRE

    La prière c'est de se rendre disponible, à l'écoute de Dieu, avec patience, persévérance,
    portée par une Communauté de croyants, la messe par exemple, d'espérer que Dieu qui est
    notre Père avec le Christ, son fils, ont un grand dessein pour nous sur cette terre en sachant
    rester humble et fidèle dans les paroles de l'évangile, paroles de Dieu et guide pour nous
    qui sommes ses enfants bien-aimés. Seigneur, tu es le chemin, la vérité et la vie.
    Ambre

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Françoise

    Merci fr.Mathieu-Marie pour toutes ces réalités-combats dans la prière.
    Je souhaite partager cette phrase de St Nicolas de Flue qui au sujet de la prière disait: Je vais à la prière parfois comme à la danse, parfois comme au combat. Cela illustre bien ce que vous avez décrit.
    Et bien vrai que nous passons par différentes étapes, dans la prière,
    selon l'âge dans notre vocation, et que le OUI est à renouveler chaque jour.Merci!

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Cathy

    C'est notre résistance à l'amour de Dieu
    On le fuit car il nous complique notre vie par son exigence

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • AMOURCHARITE

    Le combat c est déjà decider de l heure de la fidélité..et se rendre compte de ma pauvreté
    Le combat c est de maîtriser mon esprit pour qu il ne vagabonde pas pour cela avoir un carnet à côté de soi pour noter ce qui vous passe par la tête afin de se mettre en présence de Celui que j espère
    Ce combat est épuisant j essaie de ne pas me décourager

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Lacauviniere

    pour moi, c'est la part de difficulté à vivre VRAIMENT l'Evangile, c'est le combat intérieur entre ce à quoi j'aspire vraiment vivre avec le Christ et la pauvre réalité de ma vie en Christ, cela peut être ma part d'ombre, des soucis importants, des tentations vers la facilité de la vie. Parfois, je demande au Seigneur de me donner moins de liberté pour vivre au plus près de lui, c'est mauvais signe! Le combat est ma recherche vers plus de vérité et d'union à lui … une quête permanente de lui dans tous les aspects de ma vie de femme engagée d'aujourd'hui. Je crois que le combat est bon et utile mais comme c'est difficile et compliqué ! Je veux avancer en totale confiance avec lui , vers lui, en lui !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.