Les dogmes sur Marie, cadeaux ou fardeaux ?

Est-ce que les dogmes sur Marie vous aident dans votre vie spirituelle, ou est-ce qu’ils vous bloquent ?

  • christine

    Les dogmes sur Marie sont des cadeaux.
    Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie.
    Marie est la première en chemin.
    Elle est connue par les croyants juifs, chrétiens et musulmans.
    Elle nous apprend à AIMER.
    Elle nous conduit à Dieu le Père par son Fils et prie avec nous par la force de l'Esprit Saint.
    Elle a vécu avec Joseph et l'Enfant Jésus sur cette terre.
    Elle nous connait et nous aime comme son Fils.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Marilou

    Je suis très ennuyée par ces tests car je n'ai en option que trois réponses et que les autres n'apparaissent qu'une fois que j'ai rempli ce que je pouvais me rendant bien compte que ce n'est pas le bon choix. Je ne sais pas si vous m'avez compris ! Mais bon les tests c'est dommage car ils sont bien faits. D'autre part pour évaluer sa compréhension il y par exemple 20, 30.... Mais sur combien ? 100 ?
    Merci de votre aide, cela fait longtemps que je voulais poser ces questions étant inscrite depuis les premiers...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Mila

    Cadeau et fardeau. Si le Christ se fait homme pourquoi sa mère devrait elle être moins humaine que les autres c'est à dire sans péché ? Pour cette raison j'ai du mal à accepter le dogme de la conception immaculée et celui de la virginité perpétuelle (qui nie la réalité physique de la vie de toute femme qui a donné naissance).
    J'ai aussi du mal avec le vocabulaire employé dans cet enseignement "épouse du Christ" par exemple. Il y a là un manque de respect de l'ordre des générations qui me met mal à l'aise etc.. Que Marie, très Sainte, soit un phare de la vie chrétienne, qu'elle nous guide vers son Fils, bien sûr, mais certains dogmes me semblent contraire à la foi en l'incarnation et me bloquent plus qu'ils ne m'aident.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Brio

    Bravo pour cet apport pédagogique clair et attractif.
    Pour moi, les dogmes sont des phares, élaborés dans la réflexion, l'échange, et la lumière de l'Esprit-Saint. Je les reçois avec bienveillance et gratitude, comme le fruit d'un long mûrissement qui commence peut-être dans la Foi d'Abraham, dans un pèlerinage qui se poursuit pour moi et pour l'humanité... Merci à Dieu, merci à l'Eglise notre Mère, merci à Marie qui nous aime et nous accompagne !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Bersau

    Entièrement en accord avec ce cadeau que nous fait le Christ au sujet de sa mère . Sur La Croix il dit à Jean «  fils voici ta mère »
    Croire en Dieu c’est se tourné vers le Père : par ce dogme nous est donné une mère immaculée. N’est-il pas nécessaire d’évoquer l’aspect affectif et émotionnel du lien entre l’enfant / parents père et mère
    Le Père et la Mère du ciel sont d’un grand secours devant les drames que vivent certains etres voir tout le monde a différent niveau . Mais cela relève plus de la psychologie laquelle est très récente puisque naît au milieu du XIX ieme siècle
    Bien l’enjeu n’est pas au même niveau ( spirituel et psychique mais fait partie intégrante de l’individu)
    Réflexion en lien avec une histoire vécue
    A développer ?! Pour un accompagnement plus large ( affaires récentes ) peut être je m’écarte du sujet mais c’est pour moi une occasion de partager ce point de vue
    Merci pour vos partages
    Avec gratitude

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • jeannine

    Peut-être que ma réflexion est courte mais les dogmes sur Marie sont pour moi un "vrai cadeau". J'essaie de vivre chaque jour avec Marie comme Mère, --sur la croix dans l'évangile de Jean, Jésus nous l'a donné comme mère- une mère attentive et précieuse dans l'ordinaire de ma vie, de nos vies, durant cette pandémie j'ai aimé me redire chaque jour le message qu'elle a donné aux enfants de Pontmain "Priez, mais priez mes enfants, le coeur de Dieu se laisse toucher, Il vous exaucera en peu de temps". J'ai mis beaucoup de temps à "aimer à comprendre Marie" parce que dans un premier temps, je la trouvais trop sainte pour que je puisse marcher avec elle, et lui demander de m'aider, et puis à force de "tomber", Elle m'a pris par la main. Merci Marie d'être Mère bienveillante.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Isabelle

    Le cadeau c'est Marie. Et le plus beau cadeau c'est Marie donnée pour mère au disciple par Jésus, le Fils.
    Le dogme n'est que l'emballage. Mais c'est vrai que les petits enfants accordent parfois plus d'attention à l'emballage qu'au cadeau. C'est comme cela, on n'y peut rien. En grandissant ça change. Et même parfois ça change tellement que même le cadeau devient décevant...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Xphoros

    Juste pour signaler que dans le texte à trous sur l'Assomption de Marie il y aurait quelques coquilles à corriger. Merci !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • frère Emmanuel

      merci, c'est fait :)

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Marie

    Fardeau ... c’est toi, mot « dogme », le fardeau. Qui t’a jeté un sort, mot « dogme », qui t’a changé en crapaud, en dragon ? Rien qu’à te lire, je me hérisse, ma colère et mon dégoût montent au créneau, et, réflexe de survie, j’arme mes griffes pour me défendre contre ta laideur et ton oppression !

    Mes émotions te détestent, c’est un fait.

    Dommage. Car derrière cet emballage révoltant, le cadeau est merveilleux.

    Merveilles à contempler, merveilles de l’amour de Dieu pour nous humains, merveille de l’amour de cette femme pour Dieu, femme qui exulte, femme qui souffre, femme qui aime ... et surtout, puisque Marie elle-même est le remède à la mariolâtrie, femme qui ne se laisse pas longtemps contempler : toujours, elle nous montre Jésus.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Godelieve

    Ni l’un , ni l’autre
    nous sommes appelés à la liberté
    Liberté de réfléchir aussi
    Il y a d’abord les mots utilisés, vierge, jeune fille, fille avant relation sexuelle, jeune femme,etc...
    mais pour moi ce n’est pas cela qui importe
    Ce qui compte
    C’est la difficulté de relations harmonieuses y compris sexuelles entre l’homme et la femme
    et le manque d’initiation du garçon et de la fille pendant des siècles, pas partout dans le monde heureusement
    une méconnaissance très importante d’une sexualité heureuse qui a des conséquences dans nos sociétés
    Et dans l’histoire de l’Eglise, et celle de l’Occident
    L’Eglise est bénie pour avoir accordé de l’importance à Marie, à la femme, à toutes les femmes et aux enfants
    pour elles et eux-mêmes non en fonction de l’homme
    Pour le reste je lis et relis les Écritures , les paroles enseignées et pas les constructions juridiques
    La vraie question est que le royaume advienne ici et maintenant sur notre terre par des relations entre les humains
    Qui soient d’amour et qui résistent à l’attrait de la convoitise partout presente




    etc...

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Caro

    Bonsoir,
    J’aimerais beaucoup savoir sur quels textes on s’appuie pour affirmer la virginité perpétuelle de Marie.
    De même, comment sait-on que « frère » signifie « oncle » quand il s’agit de Jésus.
    Merci pour vos beaux enseignements mais ces informations là me sont vraiment nécessaires.
    J’ai l’impression qu’il n’y a que l’annonciation qui décrète sans équivoque la virginité de Marie avant l’enfantement.... mais pas son caractère perpétuel.
    Merci beaucoup.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Apol

      C'est une question de foi ! Elle est restée immaculée toute sa vie, sans péché. On ne l'appellerait pas Sainte Vierge. Et Joseph a accepté ce choix de Marie, il avait été choisi aussi par Dieu pour pouvoir vivre cette cha

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Ictus

      Il y a le texte mais le plus important est son interprétation. Il y a des contradictions dans les évangiles. Par exemple Saint Marc peut employer le mot frère ou soeur en pensant que Jésus a effectivement des frères et des soeurs. Son récit est un témoignage, il dit ce qu'il pense et on doit l'interpréter de cette façon. Il ne cherche pas à tricher.
      Dans l'évangile de Saint Jean le mot "frère" peut aussi signifier "disciple". Comment alors discerner le vrai du faux ? C'est simple en principe : il suffit de faire la volonté de Dieu. Vous allez alors rapidement vous apercevoir qu'en réalité c'est très exigeant.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Papido

      Je partage totalement votre propos. Les commentaires formulés à votre propos les accrédites.
      Je vous en remercie

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Papido

      Immaculée et sans péchés ne sont pas incompatibles avec des rapports sexuels après la naissance virginale de Jésus.
      Cette confusion est hélas très répandue

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Foyalaise

    Je n’aime pas prier devant une image je préfère lever la tête et prier devant ma fenêtre, regarder le ciel là je me sens à l’aise. Je discute avec Dieu, avec ma Marie. Je leur fais part de mes craintes, de mes espoirs et leur demande leur bénédiction.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Mounette

      Chacun prie selon sa sensibilité et son inspiration ou sa tradition liturgique. réécouter les explications sur les icones de Marie c'est très éclairant
      j'y ajouterai que la tradition byzantine dit que Marie a toujours un regard triste car elle connait déjà le sort que le monde va réserver à son Fils, La seule icone où la Mère de Dieu sourit est l'icône de Bethléem
      Lors de votre prochaine visite à Lourdes, je vous recommande une prière devant une magnifique Orante, fresque ornant tout le choeur de l'église catholique ukrainienne à Lourdes (fresques de J. Nowosielsky) 5 minutes à pied du sanctuaire repérez les coupoles dorées - vous allez changer d'avis https://www.facebook.com/search/posts/?q=%D1%83%D0%BA%D1%80%D0%B0%D1%97%D0%BD%D1%81%D1%8C%D0%BA%D0%B0%20%D1%86%D0%B5%D1%80%D0%BA%D0%B2%D0%B0%20%D0%B2%20%D0%BB%D1%8E%D1%80%D0%B4%D1%96&epa=SERP_TAB

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • jeannine

    La maternité de Marie en une seule maternité, une richesse que je ne cesse de contempler parce qu' :
    - elle permet au Verbe de Dieu de prendre corps, par l'incarnation du Fils je peux contempler le Père puisqu'il est le Fils, l'Envoyé ;
    - elle nous prend tout entier dans son OUI à l'Annonciation et au Golgotha
    Marie est vraiment tout à la fois le reflet de la majesté de Dieu, celle qui ne cesse de prier, celle qui montre le chemin et m'invite sans cesse à retrouver sa tendresse maternelle. Dans les temps troublés que nous vivons je vis avec elle une expérience de foi et d'espérance

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Papido

    J'ai beaucoup de difficultés avec votre démonstration du caractère perpétuel de la virginité de Marie. Aucun élément du texte biblique ne permet cette affirmation et de plus cette théorie est la source de grandes difficultés et dérives du magistère jusqu'à maintenant sur la sexualité.
    L'Eglise n'arrive pas à se sortir du problème qu'elle entretient avec les femmes.
    Quel dommage pour la proclamation de l'evangile.
    Je suis bien déçu d'entendre de tels propos dans votre série.
    Dommage car vous aviez bien débuté
    Dominique
    mougeotte@sunrise.ch

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • GautierB

      Ne jetez pas le bébé avec l'eau du bain. Si c'est le rapport à ce dogme qui entraîne des difficultés quant à la sexualité et le rapport aux femmes, difficultés pourtant belles et bien levées dans la vidéo ThéoDom d'une part et par saint Jean-Paul II dans sa Théologie du Corps d'autre part, alors c'est ce rapport qu'il faut ré-interroger, ou approfondir, et non le dogme qu'il faut remettre en question.
      Ce dogme, en effet, ne découle pas de l'observation de la sexualité humaine ou du rôle des femmes dans l'Eglise, mais de la nature du Christ lui-même comme expliqué dans la vidéo.

      Quant à ThéoDom, les Dominicains ont une réflexion sur la place des femmes dans l'Eglise. N'hésitez pas me demander celle du fr Eric de Clermont-Tonnerre et de l’École de la Prédication relayant les propos d'Anne-Marie Pelletier, je vous l'enverrai à votre adresse e-mail.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • cesacle

    Merci pour cet article et la vidéo su Marie, très éclairant. Je la retiens pour mes élèves et les enfants du catéchisme à qui j en parlerai aveces propres mots. Ma grand mère me disait que nous avions tous deux maman, celle qui nous a donné la vie et notre maman du ciel, Marie, qui a été la maman de Jésus. Celui ci nous l à donné pour toujours comme deuxième maman devant la croix avec Jean qui nous représentait. Je lui fais confiance.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Barrera

    Je suis tres choquée que vous présentiez la virginité de Marie comme un dogme. C'est une tradition et non un dogme ( cf catéchisme de Benoit 16 )

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Papido

      Comme vous avez raison car il y a souvent un glissement de la mariologie à la mariolâtrie

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • GautierB

      Quelle distinction faites-vous entre dogme et tradition ?
      Le dogme de la virginité perpétuelle de Marie date de 553 (concile de Constantinople II), et a été confirmé en 649 (concile de Latran). Les dogmes viennent précisément de la Tradition !

      Source :
      https://croire.la-croix.com/Definitions/Bible/Video-quatre-dogmes-mariaux-2019-05-06-1701019927

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Claire

    Pour moi les dogmes sur Marie sont un cadeau.Dieu a choisi une femme dès le commencement pour que son Fils prenne chair et habite parmi nous.
    On ne peut comprendre ces choses qu'avec les yeux de la Foi ; nous vivons dans un monde qui veut tout démontrer scientifiquement, il faut des preuves concrètes, mais le Christ même nous dis "heureux ceux qui croient sans avoir vu !"
    Il était encore avec son peuple et certains ne croyaient pas , donc deux mille ans après , l'incrédulité, le rejet pur et simple peuvent exister !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Louise

    Cadeau car Marie est toujours là pour nous, et on peut la voir comme une mère, une soeur, une amie.
    Un fardeau par sa virginité dans un monde qui ne jure que par la science, mais qui dans un sens défi ce monde de science. Elle défi la science par son action dans le monde, qu'on pense à Notre-Dame de la Guadeloupe et son voile dont l'empreinte n'a pas été expliqué à ma connaissance.
    Un fardeau pour la femme dans l'église, car elle est vue comme un idéal à atteindre, même si cela commence à changer. De plus en plus de femmes agissent dans l'église et à tous les niveaux possibles.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • GautierB

    Cadeau pour la foi, fardeau pour des esprits éduqués à une époque où seule la science fait foi !
    Mais quand on y pense, au fond, les dogmes sur Marie ne sont pas plus difficiles à accepter que la Résurrection.
    Alors, par la foi, et l'intelligence grâce à nos frères dominicains, on peut découvrir que les dogmes sur Marie Mère de Dieu sont parfaitement cohérents, à la hauteur de la dignité escomptée, et beaux !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Ictus

    Pourquoi Jésus appelle sa mère "femme" ? Vous posez une question et vous ne connaissez pas la réponse. Elle ne se trouve pas dans l'évangile. C'est un peu comme certains prêtres qui font des délires au moment de Noël en présentant la Sainte famille de manière un peu trop humaine. Ils oublient que ce dont ils parlent c'est d'une relation entre le fils de Dieu et l'Immaculée Conception. C'est forcément un peu plus subtil. Pour avoir une description plus correcte de ce qui n'est pas écrit dans les évangiles il faut simplement s'adresser à ceux à qui Dieu a bien voulu leur révéler : les Saints. Cela éviterait à certains prêtres et à quelques dominicains de dire des âneries. Ne vous fiez pas aux théologiens qui ne sont pas agréés par Dieu et à leurs raisonnements tortueux. Les Saints sont une bien meilleure source. Leurs enseignements sont simples et lumineux.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Maudaissa

    Quelle place occupe Maman Marie dans notre prière quotidienne? Comment doit-on prier? Chapelet? Rosaire?
    A. Aude S. M.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • GautierB

      Autant que votre cœur vous en donne l'élan !
      Un peu au début... et puis sans doute beaucoup ensuite !
      Surtout en ce mois de mai !

      Plus pragmatiquement, je crois que toute prière doit comporter une intention à Marie. Qu'Elle ne soit jamais oubliée, Elle à qui Jésus ne peut rien refuser !

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • cesacle

      Les deux et quand on veut.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Gilles

    Pour moi c'est plutôt un fardeau : cela me parait relever d'une construction "intellectuelle" de l'Eglise un peu laborieuse ... Le point clé pour moi , ce sont les mots de la Vierge à Bernadette ... C'est ça qui crédibilise l'ensemble. Pour l'essentiel cela reste un MYSTERE malgré la pertinence de vos didacticiels.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • jeannine

    Pour moi les dogmes sur Marie sont un cadeau : ils me font découvrir la grandeur et l'amour de Dieu, pour son Fils le Père voulait une "Mère" conçu sans péché; par la Passion nous pécheurs nous sommes guérit par les blessures de Jésus, Marie, Elle est guérie par "anticipation". J'aime contempler Marie totalement donnée, consacrée à son Fils et à sa Mission.
    Son Oui est une oui donné et répété jusqu'au bout de sa vie. Quelle richesse, quel amour

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Robert

    Cadeaux, assurément! Votre explication de la virginité perpétuelle de Marie est une belle démonstration que le sens profond de ce dogme est une merveille! Le problème: il aurait peut-être fallu emballer cet enseignement autrement que dans un dogme, de manière à pouvoir l'exprimer, le célébrer, en vivre de manière plus souple selon l'évolution de la culture ambiante. Aujourd'hui la notion de dogme hérisse beaucoup de sensibilités - et du coup beaucoup jettent l'enfant avec l'eau du bain. - Trop dommage !

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Nollino

    Pour moi, les dogmes sur Marie sont des fardeaux qui éloignent certainement des agnostiques de la foi chrétienne.Pour les contemporains des premiers disciples, la divinité de Jésus posait problème d'où les évangiles de l'enfance chez Luc et Mathieu qui transposent des mythes d'autres pays (La Grèce, l'Egypte...) qui faisaient intervenir une divinité dans la conception des héros ou pharaons. Mais c'est confondre paternité biologique et divine. On peut très bien concevoir la divinité de Jésus en le faisant naître comme tout homme de l'union de Marie et Joseph.Ce serait plus en accord avec la double nature: vrai Dieu et vrai homme, ce serait moins infamant pour la sexualité et cela supprimerait toutes les "contorsions" de raisonnement imposées par ces dogmes.
    On peut très bien, même en refusant ce dogme de la virginité comme celui de l'immaculée conception (si l'on pense que le péché originel est aussi une façon erronée
    de présenter l'imperfection de l'homme), on peut très bien, malgré cela, considérer que Marie avait de très grandes qualités qui lui ont valu le choix de Dieu;c'est vrai aussi de Joseph, dont on oublie trop souvent de faire l'éloge. Certains catholiques paraissent ,parfois, ne pas être très loin d'une "divinisation" de Marie. Avec le culte excessif de certains saints, il ne faut pas risquer le "polythéisme"

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • jibrillatein

      Votre message est très intéressant ! Cependant, et je vais d'abord rappeler un autre commentaire sur la signification d'un "dogme" (à laquelle vous adhérez ou pas). Il s'agit d'"une doctrine dans laquelle l’Église propose de façon définitive une vérité révélée" (cahiers Croire). Ainsi, il me semble que l’Église guidée par l'Esprit-Saint ne peut se tromper. On y adhère ou pas. Cela permet de croire en ses dogmes. Le terme est bien choisi. Votre argumentaire est d'autant plus intéressant qu'il me fait aller plus loin. 1) les agnostiques. Je suis désolé, mais notre foi ne nous autorise pas à la diluer pour la rendre plus "digeste" (pardonnez-moi l'expression), comme vous le répétez après, de même nous ne devons pas changer les Écritures sous prétexte qu'elles ne sont pas crédibles puisqu'elles sont écrites par l'action de l'Esprit-Saint. 2) La conception virginale de Jésus est, à mon sens, bien claire : il est né de Dieu depuis sa conception. D'aucuns disaient il y a longtemps que le Christ n'était pleinement devenu Dieu que lors de son baptême. L'Eglise nous a montrés que ce n'était pas le cas (renvoie à l'action de l'Esprit-Saint), car sinon Il serait marqué du péché originel (cf 4). 3) Comme le disaient les frères, ce n'est pas infamant quant à la sexualité, vu qu'il s'agit du Christ et pas de nous (j'espère que je suis clair) : Il est conçu virginalement car Il est Dieu. 4) Le péché originel. Je vois bien où vous voulez en venir. Je sais les nombreuses polémiques, auxquelles je vais me soustraire, comme le demande Saint Paul, mais il est intéressant que les juifs ont pris un autre texte pour l'expliquer. Je vous renvoie à divers écrits rabbiniques dont je ne me souviens plus (désolé) mais qui pourraient vous aider à comprendre un peu plus ce texte que j'apprécie énormément. Ce texte nous révèle de manière imagée une réalité divine, c'est-à-dire que nous sommes de naissance pêcheurs. D'où la nécessité d'être sauvé par le Christ ! 5) le culte des saints. Vous dîtes avec pertinence que nous ne devons pas adorer les saints. En effet, nous vénérons les saints par la "dulie" , en tant qu'intercesseurs auprès de Dieu. Le vénération de la Vierge Marie est, elle, du ressort de l'hyper-dulie. Quand le Christ sur Sa Croix la confie à Saint Jean, et Saint Jean à Marie, Il nous montre le lien particulier qui unit Marie et les chrétiens. Comme le disait Benoît XVI : "Marie est devenue Mère des Croyants".
      En tout cas, j'ai juste essayé d'apporter une pierre à ce débat, je vous remercie car votre commentaire m'a beaucoup interloqué ! Que d'autres participants n'hésitent pas à me contredire, je connais la Vérité, c'est le Christ, mais je ne la possède pas. En union de prière.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • B.Isabelle

      Comme vous, je trouve le message de Nollino très intéressant et je suis plutôt d'accord avec vous. Je remarque que Nollino prend pour principe que ce que raconte la bible, c'est de la mythologie et par conséquent des inventions … Pour ma part, si Marie était une femme comme les autres, je ne vois aucun intérêt à la prier. sou
      Par ses dogmes, l'Eglise nous guide sur le chemin de la foi. Je la remercie pour ce cadeau. De plus, je ne me sens pas obligée de croire.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • CTR

    Cadeaux!
    Surtout le dogme de l'Immaculée Conception et de sa virginité. Du coup, la phrase "Le Seigneur est avec toi" que je récitais tout en me demandant pourquoi cette phrase dans le Je vous salue Marie a pris sens. Est-ce que l'on peut développer "Le Seigneur est avec toi?"

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • cesacle

      Moi quand je dis cette priere, je sais que c est vrai, que le Seigneur est toujours avec elle et que du coup quand on s adresse à notre maman du ciel elle intercéde pour nous auprès de son fils qui intercéde auprès du Père et qui nous envoie son Saint Esprit d Amour pour nous aider et nous éclairer Marie nous aide aussi à aimer ce mystère de la Sainte Trinité par sa virginité qui n est pas vraiment un mystère puisqu elle n à appartenu physiquement à aucun homme même pas à son cher époux Joseph qui est un Saint et à été aussi choisi par Dieu pour être le père adoptif de Jésus. Tout cela est grâce...

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • Fabienne

    Quelle est la référence biblique de la virginité perpétuelle de Marie ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Apol

    on comprend très bien tous ces mystères en lisant les écrits de Maria Valtorta.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Apol

    C'est un vrai cadeau et je suis heureuse que Marie reste vierge toute sa vie; cela ne serait plus Marie. Joseph n'a pas été choisit par hasard pour être l'époux de Marie. Marie a été l'épouse de Joseph mais jamais sa femme! Il a respecté toute sa vie la virginité de son épouse. C'est peut-être difficile à accepter pour le commun des mortel mais pas pour Joseph qui est consacré aussi.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Jo

    Et Joseph l'époux de Marie comment a t il vécu la virginité de Marie?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Apol

      Très bien je pense, il était certainement au petits soins pour son épouse, il l'admirait et faisait tout pour elle et inversement, c'est la Sainte Famille ne l'oublions pas.

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

    • Jo

      Ce qui me posait question: Joseph et Marie n'étaient pas vraiment mariés. Comment pouvaient ils vivre ensemble sans avoir de relation sexuelles?

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • adlerfil

    Cadeau : la maternité divine de Marie, mère de Dieu (car rien n'est impossible à Dieu).
    Du coup ce n'est pas un cadeau forcément car une mère peut (doit) corriger ses enfants : et c'est là que je sens parfois je suis loin de ma mère.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Andree

    Mais Marie ne peut plus être vierge techniquement après avoir accouché ?

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

    • Apol

      C'est un mystère comme la conception par le St Esprit, techniquement c'est pas possible mais tout est possible à Dieu

      Vous devez être connecté
      pour aimer.

  • jeannine

    Marie est pour moi, une Mère. C'est un cadeau merveilleux de Dieu, j'ai mis beaucoup d'années pour découvrir cel et pour l'aimer. Elle m'a permis d'aimer ma mère biologique. Longtemps c'était uniquement celle qui a enfanté Jésus. Je la contemplais dans les récits de l'Annonciation, et au pied de la Croix. Puis j'ai fait l'expérience au cours d'un rassemblement dans un sanctuaire marial "Notre Dame de Tout Aide" que MARIE était une vraie Mère, pleine d'amour et de tendresse, c'est comme si elle me faisait signe… Elle est entrée dans ma vie pour me faire cheminer vers Jésus Amour. Je ne l'ai pas vue, mais dans la relecture de vie j'ai découvert sa présence aimante, son action pour m'aider à vivre autrement tous les jours. Passer par Elle pour aller à Jésus. Marie est Notre Dame de tous les jours et de toutes les situations.

    Vous devez être connecté
    pour aimer.

  • Juan

    Me sachant un enfant rebelle et bien souvent ingrat, Marie est pour moi une maman toujours disponible sur qui je peux compter et qui, tel un fils trop petit pour pouvoir embrasser son père, me prends dans ses bras et me permet de le faire. Ô Marie gardez-moi toujours blotti auprès de votre Coeur douloureux et immaculé!

    Vous devez être connecté
    pour aimer.