ThéoDom à la mer

Dans le hameau de Kergallic

Belle-Ile-en-Mer

En attendant la prochaine session ThéoDom à Kergallic, un retour sur la session 2018:

En attendant la prochaine session ThéoDom à Kergallic, un retour sur la session 2018:

Je m’inscris

Il faut être connecté pour s‘inscrire

Cet été encore, le petit hameau dominicain de Kergallic, au cœur de Belle-Île, a vu débarquer une joyeuse bande de ThéoDomiens ! Le temps d’une semaine, 21 étudiants et jeunes pros de 25 à 35 ans ont rempli ce lieu de rires, de louanges… et d’un fourmillement d’idées et de questions : Qu’est-ce que l’âme ? Peut-on prouver Dieu ? Comment convaincre ? Qui est le Christ ? Jésus a-t-il baptisé ? Suis-je responsable du péché originel ?

« Je me rends compte que la foi, c'est beaucoup de questions et pas forcément de réponses mais que c'est justement ce qui fait avancer le cheminement. »

Ce fut l’occasion, cette année encore, de reconstituer un micro-couvent dominicain sur l’île, pour faire découvrir l’étonnante vie fraternelle d’une communauté si diverse et pourtant si joyeuse et complémentaire : deux sœurs de Poitiers, trois frères de Lyon, et un frère de Nancy… mélangez le tout et incorporez sans attendre 21 jeunes ; on s’étonne chaque année que la mayonnaise prenne si vite. La recette – aussi vieille que les dominicains ? – est toujours un franc succès !

« J'ai été touchée par la fraternité qui se dégageait de ce 'mini-couvent' improvisé. Cette polyphonie est très riche. […] Merci pour votre sens du service, de l'accueil et votre simplicité ! »

Le programme de la semaine ? Après la prière des laudes et la messe, puis un petit-déjeuner équilibré, les méninges sont fraîches pour une matinée de théologie (deux topos de 45’ pour découvrir un thème et une discipline théologiques). Un petit temps de service (cuisine / ménage / jardinage / organisation de la veillée) permet de s’aérer la tête avant un déjeuner qui ravit les gourmets.