Théodom à la montagne

Au monastère de Chalais (Isère)

Du 21 au 27 juillet 2019

Aux sources de la liturgie

Jésus leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » (Marc 6,31)

Nous sommes souvent pris dans un flot incessant d’activités qui ne nous permet pas de prendre du recul sur notre vie. L’été est souvent l’occasion de faire une pause et de respirer un peu. L’air du monastère de Chalais est justement bon pour cela. Pour la quatrième année consécutive, les frères et sœurs de l’Ordre des prêcheurs vous y accueillent pour une retraite Théodom d’une semaine destinée aux jeunes entre 20 et 35 ans.

 

Nous vous proposons de venir à l’écart du monde pour reprendre des forces, afin d’y retourner avec la foi affermie, prêt à suivre Jésus Christ dans le quotidien. Portés par la prière de la communauté des moniales dominicaines de Chalais, vous pourrez faire le point sur votre vie, à la lumière de la Parole de Dieu. Chaque jour, des enseignements sur le thème de la liturgie vous seront aussi donnés par des frères et sœur, en espérant que cette formation vous permettra de mieux vivre la prière de toute l’Eglise.

Aux sources de la liturgie

Jésus leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » (Marc 6,31)

Nous sommes souvent pris dans un flot incessant d’activités qui ne nous permet pas de prendre du recul sur notre vie. L’été est souvent l’occasion de faire une pause et de respirer un peu. L’air du monastère de Chalais est justement bon pour cela. Pour la quatrième année consécutive, les frères et sœurs de l’Ordre des prêcheurs vous y accueillent pour une retraite Théodom d’une semaine destinée aux jeunes entre 20 et 35 ans.

 

Nous vous proposons de venir à l’écart du monde pour reprendre des forces, afin d’y retourner avec la foi affermie, prêt à suivre Jésus Christ dans le quotidien. Portés par la prière de la communauté des moniales dominicaines de Chalais, vous pourrez faire le point sur votre vie, à la lumière de la Parole de Dieu. Chaque jour, des enseignements sur le thème de la liturgie vous seront aussi donnés par des frères et sœur, en espérant que cette formation vous permettra de mieux vivre la prière de toute l’Eglise.

Je m’inscris

Il faut être connecté pour s‘inscrire

 

Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 21 juillet en fin d’après-midi pour cette retraite Théodom qui durera jusqu’au samedi 27 juillet au matin. Voici déjà un avant-goût d’une journée type :

 

  • 6h30 : office des lectures (facultatif)
  • 8h : office des laudes
  • 9h : topo
  • 11h30 : messe
  • 12h30 : déjeuner
  • 14h : temps libre
  • 16h30 : atelier
  • 18h : temps libre en silence
  • 19h : dîner

 

Pour que cette retraite soit comme une source depuis laquelle pourra se déployer une vie plus en intimité avec Dieu, nous vous proposons de puiser aux sources de la liturgie. Voici le programme des enseignements :

 

  • Lundi : Présentation générale à partir des textes sources de l’Eglise, par fr Thomas : Ouverts pour la première fois ou relus avec attention, les textes fondamentaux par lesquels l’Eglise présente ce qu'est sa liturgie sont d’une richesse considérable. C’est en eux que nous irons puiser pour assurer les premiers pas de cette session.
  • Mardi : Trouver le sens du sacré, par fr Charles (le mouvement liturgique, focus sur l’autel)
  • Mercredi : Vivre et comprendre la messe, par fr Eric-Marie : La messe comporte beaucoup d’actions, de gestes, de paroles, de symboles qui nous sont familiers lorsque nous avons l’habitude d’y assister. Mais même avec le temps, leur sens peut paraitre parfois obscur. Selon l’adage « Lex orandi, lex credendi », notre façon de célébrer la messe exprime notre foi. Il y a donc un grand intérêt à découvrir la profondeur théologique et spirituelle derrière chaque partie de la messe pour mieux la vivre.
  • Jeudi : Les psaumes dans la liturgie des heures, par sr Maya : Les Psaumes dans la liturgie des heures sont le "plat de résistance" des offices. Ils disent Dieu de toutes les manières : le Dieu de la Bible, le Dieu de Jésus-Christ. Ils disent aussi l'homme et la femme dans tous leurs états, du meilleur au pire ! Alors un vrai dialogue, une rencontre, s'instaure peu à peu, qui informe la vie et nourrit le cœur.
  • Vendredi : L’impact social de la liturgie, par fr Emmanuel : La messe n’est pas qu’une histoire de sacristie, elle a aussi une dimension politique. Le XXe siècle en a été témoin, par exemple en Amérique Latine : dans une société atomisée, l’Eucharistie peut reconstruire un corps social, autour du Corps du Christ. C’est la proposition que fait W.T. Cavanaugh, un théologien de Chicago, que nous vous présenterons.