Jésus, simple héros ?

Le sommaire

Y a-t-il des sources historiques sur Jésus ?

Frère Emmanuel ; j’ai un problème. J’aimerais avoir des infos sur Jésus, mais où chercher ? Dans la Bible ? Oui mais bon, pas sûr que ses auteurs soient très réalistes, ils ne se seraient pas un peu arrangés avec la vérité, histoire de faire paraître Jésus un peu mieux qu’il ne...

Frère Emmanuel ; j’ai un problème. J’aimerais avoir des infos sur Jésus, mais où chercher ?
Dans la Bible ? Oui mais bon, pas sûr que ses auteurs soient très réalistes, ils ne se seraient pas un peu arrangés avec la vérité, histoire de faire paraître Jésus un peu mieux qu’il ne l’était en vrai ? Je voudrais quelque chose de plus objectif. »
Frère Franck : Tu as essayé au rayon Histoire ?
E : ça serait la meilleure solution : un historien indépendant, pas chrétien, qui pourrait nous parler de façon objective de Jésus… voyons.

1.    Flavius Joseph
« En ce temps-là paraît Jésus, un homme sage ; c'était un faiseur de prodiges, un maître des gens qui recevaient avec joie la vérité. Il entraîna beaucoup de Judéens et aussi beaucoup de Grecs ; et quand Pilate, sur la dénonciation des premiers parmi nous, le condamna à la croix, ceux qui l'avaient aimé précédemment ne cessèrent pas. Jusqu'à maintenant encore, le groupe des chrétiens n'a pas disparu »
E : Ça fait peu. Mais c’est déjà ça : Flavius Josephe, historien juif, nous donne quelques lignes sur Jésus. Ça permet au moins de savoir qu’il a existé, et ça colle avec ce que l’on en sait par ailleurs. En tous les cas, ça permet de répondre définitivement à ceux qui pensent encore que Jésus n’a pas existé. 
F : Bon, il va falloir passer à la Bible pour en savoir plus
E : Attends, tu ne crois pas que la Bible, c’est une version un peu partisane ? Les Évangiles, qui racontent la vie de Jésus ont été écrits par des gens déjà convaincus. Il paraît qu’il y a des versions « undercover » qui circulent sous le manteau.

2.    Les apocryphes
F : Tu veux parler des apocryphes
E : Ha Ha, oui c’est ça, ces livres qu’on nous a toujours cachés, c’est louche. Je suis prêt à payer très cher pour pouvoir les trouver
F : Garde tes sous, il suffit de passer dans le rayon d’à côté. T’excite pas trop va, prends et lis.
O: Merci. Il ouvre le livre, tombe sur l’évangile apocryphe de l’enfance… Ah mais ça paraît tout de même un peu farfelu ça.
L’évangile de l’enfance de Jésus : « Une autre fois Jésus marchait avec son père et un enfant en courant lui heurta l’épaule et Jésus lui dit, “tu ne continueras pas ton chemin et aussitôt l’enfant tomba mort. (...) Et les parents de l’enfant mort vinrent trouver Joseph et lui dirent : tu ne peux pas habiter avec nous dans le village avec un pareil enfant, (...) et Joseph s’approcha de son enfant et le réprimanda en lui disant: pourquoi fais-tu de telles choses ?” (“Histoire de l’Enfance de Jésus” 4, dans Écrits apocryphes chrétiens, tome 1, Pléiade, page 198)
E: Tu crois que ça c’est une source historique sur Jésus ?
F : Non. D’ailleurs la plupart de ces récits sont écrits après les Évangiles et, pour beaucoup, ils se contentent de broder dessus. Les apocryphes, c’est ¾ de merveilleux, un peu de pur délire, une dose de mépris pour le corps et le monde matériel. Mais c’est vrai, peut-être, que quelques passages nous renseignent effectivement sur Jésus. Ceux-là ne nous sont pas parvenus par les Evangiles.
E : On y trouve des scoops ?
F : Non, plutôt des confirmations…

3.    Les Evangiles
E : Bon alors, retour aux Evangiles. Les quatre Evangiles sont la source principale, et presque unique d’information sur Jésus. Mais les Evangiles n’ont pas été écrits par des historiens tout de même ?
F : Peut-être que si, regarde le prologue de Luc.
«  Luc 1,1 Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,  2 d'après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début témoins oculaires et serviteurs de la Parole,  3 j'ai décidé, moi aussi, après m'être informé exactement de tout depuis les origines, d'en écrire pour toi l'exposé suivi, excellent Théophile,  4 pour que tu te rendes bien compte de la sûreté des enseignements que tu as reçus. »
F : Tu vois que Luc a mené son enquête, il a cherché des témoins : il a travaillé comme un historien. Les Evangiles partent du souvenir que Jésus a laissé dans les premières communautés. C’est forcément la mémoire de personnes croyantes qui voulaient faire connaître à d’autres la joie et la libération que leur a apporté Jésus. Après la Résurrection, ils se souviennent de tout ce que Jésus a fait et dit. Et après s’être transmis oralement le message, ils finissent par le mettre par écrit.

4.    Conclusion
E : Si je résume, pour savoir qui est Jésus on peut lire Flavius, mais ça ne dit pas grand-chose, on peut lire les apocryphes, mais il faut beaucoup trier, et surtout, il faut lire les quatre Évangiles. 
F. C’est ça. Le principal souvenir que nous avons de Jésus est donc un souvenir de croyant. C’est un témoignage confessant sur lui, un point de vue de foi, coloré par la Résurrection.
Alors lis, et à la suite de millions d’autres avant toi, tâche de comprendre qui était Jésus. Tu as des témoins pour t’accompagner dans la foi, tu peux t’appuyer sur l’Eglise.

frère Franck Dubois

frère Franck Dubois est maître des novices, à Strasbourg, où il enseigne la théologie.

frère Emmanuel Dumont

Le frère Emmanuel Dumont est dominicain de la Province de France. Il vit actuellement au couvent Saint-Thomas d'Aquin à Lille, où il est aumônier en prison et en lycée.

S’entraîner

Avez-vous bien retenu ?
Apprenez en jouant.

Je me teste
mobile-params-global

Connectez-vous pour enregistrez votre progression

Je me connecte




Je crée mon compte




Approfondir

Que Jésus a-t-il vraiment dit et fait ?

Les Evangiles sont notre meilleure source pour savoir qui est Jésus. Mais ce sont des textes théologiques, des témoignages de croyants. : Qu’est-ce que Jésus a vraiment dit et fait...



Réagir

ichtus

“Jesus est homme car il connait intimement nos fragilites, la profondeur de nos peines, de nos douleurs... Jesus est Dieu car tout à coup il offre sa...”

> Lire la suite

Dominique

“Je suis d'accord avec Gimi, "Dieu divinisé ce que l'homme humanise". Jesus n'était il pas terriblement humain? Il a su nous regarder et nous "garder" dans...”

> Lire la suite

Dominique

“Nous sommes tous "enfants de Dieu", donc de nature divine. Jesus avait beaucoup d'avance sur nous, mais il nous invite à l'imiter pour un jour devenir...”

> Lire la suite