Approfondir

Le sommaire

Jésus, l'un des nôtres ou le tout Autre ?

Frère Franck : Il a quand même un petit côté Superman Jésus tu ne trouves pas ?
Frère Jean-Baptiste : Comment ça Superman ?


1.    Jésus a un corps… comme nous
F : Avec tous les kilomètres qu’il a parcouru à pied à travers la Terre Sainte, il n’était jamais fatigué ! C’est un peu louche non ?
JB : Comment ça jamais fatigué ? Et tu fais quoi de Jean 4,6 alors ?
F : ?
JB : Jésus quand il arrive chez les Samaritains, en plein midi, il est vachement fatigué. Il a même soif…
F : Oui ok, mais tout ça c’est juste parce qu’il a un corps humain. Un corps forcément ça souffre, ça a besoin de manger 
JB : Tu veux dire qu’il a un corps, mais qu’en fait, c’est du toc, parce qu’à l’intérieur, Jésus, ce serait un super-héros ? En gros, il ferait semblant d’être un homme quoi. En mode « même pas mal » en fait…
F : Bah, c’est pas un peu ça ?


2.    Jésus a des émotions, comme nous
JB : Bon, je vais te poser une question, t’as déjà vu superman pleurer toi ?
F : Comment pleurer, pleurer… mais enfin Jésus il pleure pas tout de même, si ?
JB : Et quand son ami Lazare est mort ?
F : Ah oui, bon… 


3.    Jésus ne sait pas tout, comme nous
F : Mais enfin tout de même soyons sérieux, là, une seconde. Tu veux dire qu’en plus d’avoir un corps comme nous, Jésus, il est tout pareil à l’intérieur ? Il réfléchit comme nous ? Il souffre comme nous ? Il prie comme nous ? Tu ne vas tout de même pas me dire qu’il ne sait pas tout ?
JB : Ah ah ! Regarde un peu, chez saint Matthieu (Mt 24,36) Jésus dit que personne ne sait quand arrivera la fin des temps.
F : Même pas lui ?
JB : Même pas lui apparemment….
F : Mais pourtant c’est bien lui qui doit revenir à la fin des temps
JB : Même pas lui, enfin, c’est ce qu’il dit. On ne peut tout de même pas se mettre dans la tête de Jésus. Mais en tous les cas, tu vois bien que Jésus, c’est vraiment un homme, comme nous… Tu vois comme on galère sur cette montagne ?
F : Ah bien ça, effectivement.
JB : Jésus, il a vécu la même chose : Il connaît nos souffrances, nos joies et nos peines.


4.    Jésus, comme nous, pour nous sauver
F : Oula, mais c’est du lourd ton affaire. Voilà Jésus tout proche tout d’un coup. Bon, mais enfin,
JB : Si ce n’était qu’un homme comme nous, il ne reviendrait pas à la fin des temps pour nous sauver…
5.    Jésus, puissant comme Dieu
JB : En effet s’il n’était qu’un homme il ne pourrait pas nous sauver.
F : Parce que tout de même, il guérit, il pardonne, il calme la tempête. C’est pas un peu le boulot du bon Dieu ça ? Jésus agit aussi souvent tout comme Dieu…
JB : Surtout, Dieu l’a ressuscité d’entre les morts. Comme dit saint Pierre, il l’a fait Seigneur et Christ. En fait, Il a partagé sa divinité. 
6.    Jésus et le Père… pas comme nous...
F : Ce n’est pas tout. Non seulement Jésus agit comme Dieu mais, surtout, il est Dieu. la preuve : regarde comment Jésus s’adresse à Dieu. 
JB : Il l’appelle Père, un peu comme nous, non ?
F : Pas exactement, regarde dans l’Evangile de Jean en Jn 14,9-10 : « Qui m’a vu a vu le Père, je suis dans le Père et le Père est en moi ». J’ai beau te voir, je ne vois qu’un homme… mais en Jésus, si tu regardes bien, tu pourras aussi voir le Père
JB : C’est-à-dire Dieu ?
F : C’est ça ! Jésus n’est pas seulement un homme à qui Dieu donne sa divinité. Jésus, est vrai homme et vrai Dieu. 
 

frère Franck Dubois

frère Franck Dubois est maître des novices, à Strasbourg, où il enseigne la théologie.

frère Jean-Baptiste Régis

Frère Jean-Baptiste Régis réside au couvent de Strasbourg, où il est responsable régionale du pèlerinage du Rosaire. Il est membre du Groupe Albert-le-Grand qui rassemble des dominicain(e)s réfléchissant sur des questions scientifiques.