Les 7 péchés capitaux

Le sommaire

Les 7 péchés capitaux : qu'est-ce qu'on rate ?

Il est difficile de parler des péchés capitaux, car nous parlons toujours de ce qui vole la joie, l’enthousiasme et l’amour. -    Le péché, qu’est-ce que c’est ? Le péché, hamartia en grec, est le fait de louper sa cible (tir à l’arc). L’acte de pécher consiste dans le choix de faire volontairement...

Il est difficile de parler des péchés capitaux, car nous parlons toujours de ce qui vole la joie, l’enthousiasme et l’amour.

-    Le péché, qu’est-ce que c’est ?
Le péché, hamartia en grec, est le fait de louper sa cible (tir à l’arc). L’acte de pécher consiste dans le choix de faire volontairement quelque chose de mal, en sachant que c’est mal. Tuer volontairement un oiseau d’une race protégée en sachant qu’il est protégé, c’est un péché, mais si celui-ci se jette sur la trajectoire de ma voiture sur l’autoroute, je ne le veux pas, ce n’est pas un péché.

Il y a de nombreuses armes de destruction massive, mais elles se regroupent par type : les Bombes A et H sont des armes nucléaires. Elles sont différentes des armes bactériologiques.
Les péchés sont des armes de destruction massive du bonheur ;

-    Les péchés capitaux
...et ils se regroupent par grands types, qui sont : orgueil, gourmandise, luxure,
... Sauriez-vous trouver les autres ?

-    L’origine d’une liste
La doctrine des sept péchés capitaux n’est pas dans la Bible.
Les premiers ermites au désert en Egypte, alors même qu’ils étaient tout seuls, faisaient l’expérience de ces passions de l’âme qui les écartelaient.
En travaillant et en priant, ils se sont rendu compte que des situations se répétaient, qu’elles avaient des points communs et des solutions communes. De plus, ils ont vu qu’il y avait un enchaînement des péchés. L’orgueil est le premier des péchés qui renforce tous les autres. La louange et l’humilité, le contraire de l’orgueil, affaiblissent tous les autres péchés.
Le moine Evagre le Pontique, les appelait les “pensées entêtantes”. Comme en chimie, on classe les éléments dans le tableau périodique des éléments, il a classé les péchés par catégorie, en comprenant que derrière l'égoïsme et la difficulté à remercier, il y avait toujours de l’orgueil, le péché capital, le péché tête.
Cette classification est à l’origine de la doctrine des péchés capitaux. Chaque type de péché, chaque péché capital est une stratégie de l’Adversaire pour nous voler nos vies. Dans l'Antirheticos, Evagre compile des citations bibliques pour s’opposer à chaque péché capital.
Cassien, qui a introduit le monachisme en Occident, est l’un des premiers à distinguer le péché du vice. Un péché est un acte, le vice est une tendance habituelle à mal agir. Cassien parle de “vices capitaux” dans son best -seller ”les Institutions cénobitiques”
Thomas d’Aquin retravaillera cette classification des anciens moines. Mais, lui, préfère partir des vertus plutôt que des vices capitaux. D’une certaine façon, il y a chez les docteurs de l’Eglise un débat théologique sur l’ordre dans lequel on mène les combats spirituels : est-ce que le combat spirituel part d’un combat contre les péchés ou d’une relation à Dieu ? Dans tous les cas, les sept péchés capitaux sont pratiques pour leur pédagogie, et doivent en partie leur succès à leur simplicité d’usage.

-    La victoire est acquise, mais il reste à finir la bataille !
A Pâques chaque année, nous fêtons la victoire du Christ sur la puissance du mal et de la mort. Le Christ nous a assuré que les péchés, quels qu’ils soient, n’auraient pas le dernier mot sur nos vies.
Un exemple, en juin 44, les alliés savaient que la victoire sur les nazis était acquise. Pourtant, il restait encore à mener de nombreuses batailles pour gagner la guerre.
De même, sur la croix, le Christ a pris sur lui la puissance du péché et de la mort, pour qu’elle meure avec lui. Et il est ressuscité pour que chaque personne qui croie en lui fasse l’expérience de se relever de ses lieux de mort. “Ils nous a arraché au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé”. (1 Col 1,13)

-    L’Amour de Dieu d’abord
Les péchés, comme les armes de destruction massive, ont peu d’intérêt, mais les connaître nous aide à nous en prémunir pour vivre la vie de charité à laquelle Dieu nous a appelés. Ainsi, quand nous parlons des péchés capitaux, nous parlons d’abord de la capacité que Dieu a de changer des vies.
Ste Marie-Madeleine était habitée de sept démons, c’est à dire de la plénitude des péchés, et elle a rencontré Jésus : elle est devenue le premier témoin de la Résurrection.
St Paul était bouffé par l’orgueil d’être saint par ses propres forces. Dans sa rencontre du Christ, il a eu l’humilité de se laisser aimer, sauver et transformer par le Christ.
St François de Sales était un enfant colérique et il a rencontré le Christ. Comme disciple du Christ, il est connu pour sa douceur et sa délicatesse. Et il a enseigné les colériques sur la manière d’entrer peu à peu dans la douceur de Dieu.

-    Péché mortel et véniel
Tous les péchés n’ont pas les mêmes conséquences, tant pour les autres que pour celui qui le commet. On dit qu’un péché est mortel, quand il est suffisamment conscient et grave pour nous couper de Dieu, véniel quand il ne fait qu'abimer notre relation à Dieu sans la rompre.
Les péchés véniels sont pardonnés par la prière du Notre Père “Pardonne- nous nos offenses” ou par la messe. Les péchés mortels par le sacrement de la réconciliation.

-    Connaître les péchés pour mieux se connaître
Tous les péchés ne nous touchent pas de la même manière, car certains nous volent davantage notre vie que d’autres. En général, notre cœur brûle davantage quand on parle d’un péché qui nous concerne plus. En suivant cette série, vous nous direz si cela a fonctionné pour vous.
Dans cette série, vous allez découvrir les péchés capitaux, mais plus encore comment entrer dans la qualité d’amour que Dieu nous offre de vivre.

 

frère Raphaël de Bouillé

Frère Raphaël de Bouillé, du couvent de Nancy, a été ordonné prêtre en 2012. Il s'est spécialisé dans l'accompagnement des acteurs pastoraux et dans la théologie pastorale

Les autres vidéos de la série

S’entraîner

Avez-vous bien retenu ?
Apprenez en jouant.

Je me teste
mobile-params-global

Connectez-vous pour enregistrez votre progression

Je me connecte




Je crée mon compte




Approfondir



Réagir

A.Eliane

“Le péché fait parti de notre humanité, on essaye de le faire reculer. Jésus l'a combattu par la victoire de la Croix. Nos petites morts de...”

> Lire la suite

Ictus

“Dieu est-il pécheur ? Cela commence mal au début de la bible avec le déluge : il veut tuer tout le monde ! On peut dire que c'est...”

> Lire la suite

Brigitte

“Pourquoi les divorcés remariés n'ont-ils pas accès au sacrement de réconciliation ? Parce qu'ils seraient pardonnés ? j'ai l'impression que se remarier après un divorce (peu...”

> Lire la suite