Approfondir

Le sommaire

L'âme et le corps unis après la mort ?

Le corps d’un homme mort, ce n’est pas un homme et pourtant ce n’est pas un objet. Le trouble que nous ressentons en présence d’un mort nous invite à penser que le corps est indissociable de la personne, unique et irremplaçable mais qu’il n’est pas la personne, car lorsqu’il n’y a que le corps, ce n’est pas la personne. La tradition chrétienne, en considérant la mort comme dissociation du corps et de l’âme, se donne le moyen de penser cela. Un cadavre, c’est un corps sans âme, et de ce fait promis à une dissolution rapide, l’âme étant principe de vie et d’unité pour le corps. Mais il faut aussi dire, et c’est moins fréquent, que dans cette dissociation, l’âme est, comme le dit S. Thomas, « en état de violence » ; elle ne peut connaître la plénitude de la béatitude tant qu’elle est séparée du corps. Et le même saint Thomas a été obligé de penser une sorte d’anthropologie transitoire pour les âmes séparées, car c’est un état dont on pourrait dire qu’il ne convient pas à l’âme. Elle est faite pour être unie à un corps. Aussi nous ne goûterons la plénitude de la béatitude qu’après la résurrection de la chair, la réunion de l’âme et du corps.

ThéoDom a aussi traité de la question de l'incinération dans cette vidéo : https://www.theodom.org/incineration

frère Jean-Baptiste Rendu

Le frère Jean-Baptiste Rendu est titulaire d'une licence canonique en théologie à l'Université de Fribourg (Suisse). Actuellement au couvent du Saint-Nom-de-Jésus à Lyon, il est aumônier de lycée et accompagne un groupe Even. Il est aussi responsable de Jubilatio-Jeunesse-Dominicaine, qui promeut les événements de la Province Dominicaine de France à destination des étudiants et jeunes pro (18-35 ans).

frère Jean-Marie Gueullette

Titulaire d'un doctorat en médecine et d'un doctorat en théologie catholique, frère Jean-Marie Gueullette a obtenu l'habilitation à diriger les recherches en histoire moderne. Actuellement au couvent du Saint-Nom-de-Jésus à Lyon, il enseigne la théologie morale à l'Université Catholique de Lyon.